8 indicateurs clés que vous devriez suivre sur votre blog

Tenir le blog de votre société est un investissement quotidien : publier régulièrement, optimiser et promouvoir, travailler vos techniques de conversion…

Pour affiner votre stratégie et booster vos résultats, vous devez identifier ce qui fonctionne afin de le répliquer.

Si ce n’est pas déjà le cas, voici les indicateurs clés à suivre régulièrement pour savoir où vous allez et améliorer vos performances !

1) Votre volume de trafic

Commençons par un point évident : suivre comment évolue votre trafic est aussi basique qu’incontournable.

Le nombre de visiteurs augmente-t-il avec le temps ? Vos efforts paient-ils en matière de fréquentation ?

Si vous utilisez WordPress, évitez d’utiliser un plugin intégré et tournez-vous plutôt vers Google Analytics.

2) Les liens entrants

Les liens entrants (ou « inbound links ») vous permettent de voir quels sites pointent vers vous. C’est une métrique importante, tant sur le plan du référencement que pour voir quels articles attirent l’attention au point d’être cités comme ressources.

En analysant vos liens entrants, pensez à distinguer les liens 100% naturels des liens obtenus dans le cadre d’une stratégie SEO. Pensez aussi à regarder si les commentaires déposés sur d’autres sites et forums drainent du trafic qualifié vers votre blog.

3) Votre revenu par article

10 000 visiteurs qui ne convertissent pas ont moins d’intérêt que 1 000 visiteurs qui effectuent une action sur un article précis.

Ressortez vos objectifs de conversion si ce n’est pas déjà fait, et évaluez la valeur de vos différents articles en fonction de cette liste. Vous verrez alors quel type de contenu est le plus approprié pour atteindre vos buts commerciaux.

4) Le nombre de partages sociaux

En soi, un partage sur Facebook ou Twitter est loin de payer vos factures. Néanmoins, jeter un coup d’œil régulier aux articles qui ont le mieux fonctionné (et sur quels réseaux) vous permettra non seulement de mieux cerner ce que votre audience considère comme du contenu de qualité, mais aussi de voir quels titres et articles fonctionnent.

N’hésitez pas, par la même occasion, à analyser quels jours et heures de publication fonctionnent le plus.

Vous pouvez utiliser LinkTally (gratuit) ou Moz.

5) Le nombre de leads (en général, et par article)

Le but d’un blog professionnel est d’attirer de nouveaux clients. Vous devez donc régulièrement mesurer ce que votre blog vous rapporte : avec combien de nouveaux prospects êtes-vous en contact ? Combien d’entre eux avez-vous déjà « signés » ? Certains articles génèrent-ils plus de leads que d’autres ?

Cela vous aidera à déterminer le volume, la longueur de contenu et le type d’articles à publier (et à voir où vous en êtes dans vos objectifs d’inbound marketing).

6) Le nombre de clics

Les clics sont un indicateur important dans votre stratégie de blogging : ajout au panier (et abandon), validation d’un formulaire, clic sortant vers une ressource extérieure…

Cela vous aide à voir si vos appels à l’action sont bien positionnés et si votre contenu est suffisamment pertinent pour convaincre le visiteur de passer naturellement à l’étape suivante.

Pour cela, vous devez tracker le suivi de vos « outbound links » via Google Analytics ou d’autres solutions payantes, telles que HubSpot ou KissMetrics.

7) Le % d’accès directs à vos articles et votre page d’accueil

Avec Google Analytics toujours, observez de plus près d’où viennent vos visiteurs. Remarquez-vous beaucoup d’accès directs à un article ou à votre homepage ?

Si c’est le cas, il y a de fortes chances pour que votre notoriété se développe au point d’ancrer votre marque dans l’esprit des internautes. Optimisez bien votre page d’accueil si le taux de rebond y est particulièrement élevé : ce n’est pas le moment de faire fuir vos internautes !

8) La répartition des sources de trafic

Analysez régulièrement d’où provient votre trafic (et quel pourcentage cela représente) :

  • Résultats naturels, dont Google Images (avec Google Analytics et Webmaster Tools)
  • Accès directs
  • Sites référents (dont réseaux sociaux)…

Avec ces éléments, vous aurez une idée plus claire du positionnement de votre site et saurez quels points améliorer, en particulier si vous obtenez peu de trafic naturel.

Il existe bien sûr d’autres indicateurs clés selon votre secteur et vos objectifs commerciaux. Et vous, lesquels suivez-vous de près ?

Crédit image : Sean MacEntee

Pin It on Pinterest

Share This