(Série 1/4) Comment développer votre business avec des webinaires : planifier votre webinaire

Cet article est le 1er volet de notre série dédiée au développement de votre business via l’organisation de webinaires. Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer des suivants !

De nombreux participants à des webinaires professionnels finissent par souscrire aux produits ou services de la société qui les a organisés.

Pourquoi ? Le fait d’offrir une réelle valeur ajoutée et de donner des informations précieuses sur un sujet crée un sentiment de confiance très favorable à l’achat.

Dans cette première partie de notre série, nous allons nous intéresser à la manière de bien planifier un webinaire.

Devez-vous envisager l’organisation de webinaires ?

Si ce format de conférence interactive virtuelle peut booster les résultats d’une entreprise, il n’est toutefois pas pertinent pour tous les types de sociétés.

Les SaaS, entrepreneurs individuels et plus généralement toute société proposant des services spécifiques ont beaucoup à y gagner. Contrairement à l’achat d’un produit de consommation courante, leur business en ligne dépend beaucoup de leur capacité à faire connaître leur solution et développer leur réputation d’expert.

Vous proposez un logiciel, une solution marketing ou des services de consulting dans un domaine précis ? Dans ce cas, planifier un webinaire peut vous aider à séduire de nouveaux clients.

Déterminez vos objectifs

Ils peuvent être de plusieurs ordres :

  • Attirer de nouveaux prospects
  • Transformer vos prospects en clients
  • Déclencher un nouvel achat chez vos clients existants
  • Asseoir votre autorité et le nom de votre société dans un domaine particulier

Choisissez un sujet et un format

S’il existe des bonnes pratiques récurrentes pour l’organisation d’un webinaire, le choix du format et des thématiques vous revient :

  • Quel sujet peut à la fois drainer un grand nombre d’inscrits tout en vous permettant de bien positionner votre société ?
  • Allez-vous organiser ce webinaire seul ou avec d’autres partenaires ?
  • Quel format de webinaire souhaitez-vous proposer ? Un seul speaker ? Un échange modéré entre différents intervenants ? Une session interactive de questions/réponses ?
  • Combien de temps va-t-il durer ? La longueur idéale serait de 60 minutes selon une étude menée par Osterman Research Inc (au-delà, l’attention s’effrite)
  • Allez-vous l’enregistrer pour le proposer à vos nouveaux abonnés dans les semaines qui suivent ? Tout dépend de vos objectifs : un webinaire non enregistré peut aussi pousser les inscrits à vraiment y participer (le taux d’absentéisme peut être particulièrement fort lorsque la participation est gratuite !).

Veillez à la qualité de votre webinaire

Quelles que soient vos réponses aux questions précédentes, faites toujours attention à ne pas être trop promotionnel et à rester ludique. Jouez sur les anecdotes, la personnalité des intervenants et les conseils vraiment précis que vous pouvez donner à votre auditoire.

Les inscrits vous ont donné bien plus qu’un e-mail : ils ont engagé leur temps personnel. Vous devez donc être à la hauteur de leurs attentes tout en vous assurant qu’ils passent un bon moment.

Prévoyez 15 minutes avant et en fin de webinaire pour laisser le temps aux inscrits de « s’installer », puis de poser leurs questions en fin de présentation.

Formez votre équipe et faites appel à un speaker expérimenté

Vous pouvez faire appel à un expert de votre équipe ou chercher un speaker réputé dans votre domaine. Dans tous les cas, n’oubliez pas de former une équipe pour la partie technique (enregistrement, etc.), ainsi qu’un modérateur selon le style de webinaire adopté.

Choisissez votre structure technique

Logiciel, matériel d’enregistrement, casques et micros, coûts éventuels de liaison téléphonique… Pensez à tout budgéter en amont.

Validez et répétez le plan des interventions

Quelques jours avant le webinaire, organisez une session de répétition : passage en revue des sujets, vérification des présentations s’il y en a (PowerPoint, etc.), test du matériel et des connexions… A moins que vous n’ayez envie d’essuyer les plâtres en direct, cette étape est incontournable !

Retrouvez bientôt notre prochain article : comment créer votre webinaire.

Crédit photo : Stephan Ridgway

Pin It on Pinterest

Share This