Comment analyser efficacement la vitesse de chargement de votre site ?

Piqûre de rappel : pourquoi est-ce si important ?

Difficile de ne pas ouvrir sur l’impact de votre temps de chargement sur votre référencement. Google a intégré ce critère en 2010, après avoir découvert que les internautes utilisaient moins ses services s’il référençait des sites trop lents. En d’autres termes, une grosse perte d’argent en perspective…

Cela vous concerne aussi : la tolérance des visiteurs est réduite et ½ seconde de trop dans le temps de chargement peut réduire drastiquement votre chiffre d’affaires et l’engagement de vos visiteurs, qui iront tout simplement voir ailleurs.

Cette étude montre qu’un site perd 25% de ses visiteurs s’il met plus de 4 secondes à se charger.

Pour un site commerçant, c’est encore pire : 40% des visiteurs quittent le navire au-delà de 3 secondes.

En résumé: plus d’1 acheteur sur 3.

Combien d’argent perdez-vous chaque jour ? Voici comment agir.

Qu’est-ce qui ralentit votre site WordPress ? 

Un temps de chargement trop élevé peut venir de nombreux facteurs, dont les suivants:

  • Un grand nombre d’images mal optimisées
  • Trop de requêtes http
  • Un hébergement qui ne correspond plus à vos besoins
  • Une base de données surchargée et non optimisée
  • Pas de système de cache
  • Vous êtes victime de hotlinking (on vient directement vous voler votre contenu en utilisant vos ressources)…

Pour identifier précisément ce qui ne va pas, le plus simple est d’analyser votre site.

3 outils performants (et gratuits) pour identifier les problèmes à résoudre

GT Metrix a l’avantage d’allier YSlow et PageSpeed et de fournir des conseils précis sur la manière de résoudre les problèmes rencontrés sur votre site.

Optimiser la vitesse de chargement de votre site avec GT Metrix

Autre option : Pingdom. Choisissez « Amsterdam » ou « Stockholm » pour des résultats plus précis si vous êtes en France ou en Europe.

Optimiser la vitesse de chargement de votre site avec Pingdom

Vous pouvez choisir de publier vos résultats : ainsi Pingdom conservera tout l’historique de vos progressions. L’outil vous livre en détails le temps de chargement de tous les éléments de votre page :

Optimiser le temps de chargement de votre site avec Pingdom

N’oublions pas Google PageSpeed Insights , qui livre ses résultats et conseils en 2 parties (version mobile et ordinateur) et hiérarchise vos priorités :

 Optimiser le temps de chargement de votre site avec Google PageSpeed Insights

D’autres outils gratuits existent, mais ces 3 options devraient déjà répondre à vos attentes.

Maintenant – que faire ?

Quelques pistes pour résoudre vos principaux problèmes

  • Optimisez vos images (avec EWWW Image Optimizer ou Smush.It)
  • Insérez-les directement à la bonne taille (pour éviter leur redimensionnement à chaque chargement de page)
  • Créez des sprites CSS (SpriteMe)
  • Installez un système de cache (W3 Total Cache ou une solution française comme WP Rocket)
  • Compressez les fichiers CSS et JS
  • Supprimez les widgets et éléments qui ne servent à rien sur vos pages (en particulier la page d’accueil, qui ne devrait pas être un sapin de Noël)
  • Désactivez la sauvegarde des différentes versions de vos articles (ou utilisez le plugin Better Delete Revision)
  • Optimisez votre base de données (les spams et plugins désactivés laissent des traces)
  • Utilisez un CDN (Content Delivery Network) : Amazon CloudFront, CloudFlare
  • Limitez le nombre de plugins (identifiez ceux qui consomment le plus avec le plugin P3)
  • Autorisez la compression gzip
  • Implémentez le lazy load
  • Désactivez les pingbacks et trackbacks
  • Changez d’hébergeur si besoin ! (Je vous recommande SiteGround, très bon hébergeur)

Cette liste est loin d’être exhaustive : si vous êtes dépassé par les différentes étapes d’optimisation de votre site, épargnez-vous des heures de travail fastidieux en faisant appel à un professionnel WordPress.

 

Crédit photo : numb3r

Pin It on Pinterest

Share This