référencement e-commerce

Référencement e-commerce : 11 astuces SEO à la pointe de l’art !

Le trafic est le nerf de la guerre en e-commerce.

Plus de visiteurs ciblés = plus de ventes, n’est-ce pas ?

Pour augmenter votre trafic et vos revenus, l’optimisation de votre référencement e-commerce est donc incontournable.

Voici 11 conseils pour y arriver.

1- Identifiez les mots clés (vraiment) importants pour votre site

L’étape de recherche de mots clés est importante pour tous les sites. Les boutiques e-commerce n’y échappent pas.

Pour améliorer le référencement de votre site commerçant, encore faut-il avoir identifié ce sur quoi vous souhaitez ranker.

Utilisez les outils gratuits et payants à votre disposition (Google Keyword Planner, Moz, SEMRush…) pour extraire et hiérarchiser les termes importants à cibler. Méfiez-vous des mots clés trop génériques : derrière leurs forts volumes de recherches mensuelles se cachent souvent une faible intention d’achat et l’annonce d’un fort taux de rebond.

Cette phase vous aide à : 

  • Identifier ce que vos clients potentiels cherchent vraiment (et la manière dont ils le disent).
  • Obtenir des mots clés pertinents pour optimiser vos catégories, vos pages produits, mais aussi votre blog.
  • Evaluer la pertinence de chaque terme, son volume de recherche, le degré de difficulté associé et les requêtes qui y sont liées.
  • Identifier les mots clés qui ne toucheront pas votre cible. Par exemple, si vous fabriquez et vendez des verres de lunettes, il est inutile de viser le terme « verres ». Vous serez confronté à des concurrents et à des visiteurs qui cherchent peut-être… des verres à vin !
  • Regarder de plus près sur quels mots clés vos concurrents sont référencés…

Précision importante : vous devez prendre en compte les expressions recherchées à tous les stades du cycle d’achat (awareness, research, comparison).

Un internaute qui tape « chaussures de course femme » n’en est pas au même stade qu’une recherche Google visant une comparaison « chaussures femme semi-marathon asics ou mizuno ? ».

2- Exploitez la longue-traîne

Certes, vous n’êtes pas Amazon. Mais le géant e-commerce développe depuis plusieurs années une stratégie redoutable qui va vous permettre de booster le référencement de votre propre boutique en ligne.

Quelle est cette approche si efficace ? Il s’agit tout simplement de l’exploitation systématique des expressions de longue-traîne (long tail).

La longue traîne désigne les mots clés périphériques liés à une requête générale ou très concurrentielle. Cela signifie que ces termes vont être plus spécifiques et moins recherchés en termes de volumes, mais que cumulés, ils représentent une opportunité SEO et d’amélioration de la conversion exceptionnelle.

referencement-ecommerce-seo-ecommerce-longue-traine-incremys

Par exemple, si votre site e-commerce est spécialisé en meubles antiques, vous avez tout intérêt à axer votre stratégie de référencement sur des expressions de longue traîne comme « meubles antiques XIXe siècle », « meuble antique italie envoi france », etc.

Comment trouver des idées de long tail ?

  • Utilisez un outil comme SEMRush ou Keywordtool.io
  • Parcourez les forums et les avis utilisateurs pour identifier comment les prospects et clients parlent de ces produits
  • Vous devez connaître votre marché : en réfléchissant quelques heures, que vous vient-il à l’esprit lorsque vous pensez à ce que vous demandent vos clients actuels ?

Ces mots clés de longue traîne vous seront précieux, tant au niveau des titres et descriptions de produits que pour optimiser votre site e-commerce et générer des idées d’articles de blog.

N’oubliez pas d’utiliser ces mots clés ailleurs que dans vos textes : les balises « alt » et noms des images contribuent aussi à votre référencement e-commerce.

3- Rédigez des descriptions de produits et catégories uniques pour renforcer le référencement e-commerce de votre site

Cet aspect est fondamental et trop souvent négligé par les e-commerçants, qui tendent à reproduire les descriptions de leurs fournisseurs.

Or en procédant ainsi, plusieurs dangers se profilent :

  • Celui du contenu dupliqué (d’autres sites utilisent ces mêmes descriptions)
  • Celui de la baisse du taux de conversion, faute de cibler précisément le lecteur.
  • Celui d’une sous-optimisation SEO, puisque rien n’indique qu’un fabricant décrive ses produits avec les mots clés que vous ciblez.

Prenez donc le temps de rédiger de belles descriptions de produits, qui font à la fois office d’argumentaire de vente ET de contenu optimisé pour le référencement.

Il en va de même pour les catégories. Ecrivez des descriptions uniques et pertinentes qui aideront vos clients à vite comprendre qu’ils sont au bon endroit, tout en fournissant de la matière aux robots des moteurs de recherche.

4- Optimisez le titre de chaque page produit

Là encore, plutôt que de reprendre les références produits transmises par votre fournisseur, créez des titres uniques et optimisés pour le référencement afin d’augmenter le trafic vers vos pages produits.

Le principal obstacle est de choisir quel(s) élément(s) y placer. Revenez à la phase de recherche de mots clés pour identifier précisément ce que les internautes entrent. Cela vous permettra d’éviter d’optimiser votre page produit autour d’une expression comme « chaussures running personnalisables » si la majorité des personnes recherchent des « chaussures hommes nike 10k personnalisées ».

Pour réussir cette étape, il est donc important de considérer l’intention de l’acheteur pour chaque produit. Cela prend du temps, mais vous gagnerez en rankings ET en conversions.

Il peut par exemple s’agit des éléments suivants :

  • marque
  • couleur
  • taille
  • nom/numéro du modèle

La structure de votre balise titre pourrait ressembler à cela :

Mot Clé 1 | Mot clé secondaire | Nom de la Marque

ou encore :

<title> Ballerines LAMBDA | Ballerines enfants | NOMDUSITE.fr</title>

Profitez-en pour optimiser l’ensemble de votre page produit à partir de ce ou ces mot(s) clé(s) : balises « alt » des images, descriptions, sous-titres… ne tombez par pour autant dans la suroptimisation et variez les termes utilisés. 

5- Créez des URL descriptives et optimisées

De (trop) nombreux sites e-commerce utilisent ce type d’URL : site.fr/hommes/ete2016/promos/index.jsp?productId=1458373

Le problème avec cette approche est que l’identifiant d’un produit n’est pertinent ni pour un potentiel client, ni pour les robots des moteurs de recherche.

Vous devez donc rendre vos URL user-friendly et search-friendly, en vous inspirant des modèles suivants, qui permettent d’inclure des mots clés et catégories descriptifs :

  • site.fr/categorie/
  • site.fr/categorie/sous-categorie
  • site.fr/categorie/sous-categorie/produit
  • site.fr/produit

Le dernier exemple peut vous paraître moins structuré, mais il permet pourtant de mettre en avant les mots clés directement liés au produit, ce qui lui permettra de mieux apparaître dans les SERP (pages de résultats) sur des requêtes précises.

6- Evitez le contenu dupliqué lorsque des URL différentes se réfèrent en fait à la même page

Votre site e-commerce utilise probablement différents paramètres qui modifient les URL :

  • Filtres divers et variés (prix, taille, collection, couleur, popularité)
  • Codes de tracking  (affiliés, réseaux sociaux, campagnes PPC)
  • Suivi de session utilisateur
  • Etapes de suivi de panier
  • Recherches internes
  • Chemins dupliqués (1 produit présent dans 2 catégories, par exemple)…

Ces exemples sont problématiques pour votre référencement, dans la mesure où différentes adresses pointent vers une même page. Cela crée du contenu dupliqué aux yeux de Google et peut menacer votre SEO.

Par exemple, si vous mettez en avant un T-shirt d’une nouvelle collection, il est fort probable que plusieurs URL mènent à la page produit en question :

http://www.votresite.fr/nouvellecollection/vêtements-femme/t-shirts/tshirt1

http://www.votresite.fr/vêtements-femme/t-shirts/tshirt1

http://www.votresite.fr/a-la-une/tshirt1

http://www.votresite.fr/t-shirts?prix=-50

Sans compter que vous avez peut-être mis en place des campagnes PPC, d’emailing ou d’affiliation pour cette fameuse nouvelle collection :

http://www.votresite.fr/vêtements-femme/t-shirts/tshirt1?utm_source=instagram

http://www.votresite.fr/vêtements-femme/t-shirts/tshirt1?aid=92_374774

Pour résoudre ce problème, utilisez le tag rel=canonical pour indiquer à Google qu’il ne s’agir pas de contenu dupliqué.

 Les URL canoniques aident les moteurs de recherche à comprendre qu’il n’y a qu’une seule version de la page à indexer, même si d’autres adresses s’affichent dans le navigateur. 

7- Utilisez un fil d’Ariane (breadcrumbs) 

Les breadcrumbs améliorent l’expérience utilisateur sur votre site e-commerce, en particulier lorsqu’un internaute ne passe pas par votre page d’accueil. En un clin d’oeil, il peut identifier où il est précisément sur le site et choisir d’explorer une catégorie particulière liée au produit qu’il a consulté.

Mais ce n’est pas tout : les breadcrumbs, lorsqu’ils suivent la structure hiérarchique de votre boutique e-commerce, aident les moteurs de recherche à bien catégoriser votre contenu.

Quelques bonnes pratiques vous aideront à leur mise en place :

  • Placez-les en haut de la page, au-dessus du contenu
  • Choisissez une taille de police réduite, mais une couleur contrastée
  • Utilisez des séparateurs > (une recommandation de Jakob Nielsen, précurseur dans ce domaine)
  • Indiquez l’ensemble du chemin, en partant de votre page d’accueil
  • Mettez en gras le dernier élément, mais ne lui associez pas de lien (l’utilisateur est déjà sur la page!)
  • Dans la mesure du possible, veillez à ce que la structure de votre URL reflète celle de votre site Internet, et avec elle celle du fil d’Ariane.

Certains e-commerçants choisissent d’opter pour des breadcrumbs basés sur l’historique de navigation. Nous vous conseillons plutôt de vous en tenir à une approche hiérarchique similaire pour tous les utilisateurs.

8 – Organisez votre site e-commerce selon une structure en silos   

Si vous ne savez pas en quoi consiste le siloing, nous vous invitons à lire cet article de Bruce Clay.

Créer des silos revient à cloisonner votre contenu selon ses thématiques (dans le cadre du référencement e-commerce, vos grandes familles de produits par exemple).

Chaque silo est organisé hiérarchiquement, développe son propre champ sémantique et un linking interne qui « booste » la page supérieure du silo. Ce point d’entrée fera donc l’objet de liens depuis les sous-catégories et pages qui font partie de sa thématique.

Pour réussir cette structure en silos, il est impératif de dégager des thématiques claires et d’y associer les mots clés les plus importants.

9 – Optimisez votre vitesse de chargement et votre rendu sur mobile

C’est un point d’optimisation SEO que vous avez sûrement lu et relu, mais qui n’en perd pas moins en pertinence, bien au contraire : l’intégralité de votre site doit se charger en un clin d’oeil, et sa version mobile doit répondre aux exigences de navigation sur smartphones et tablettes.

10- Accélérez le dépôt d’avis utilisateurs

Les avis utilisateurs jouent un rôle important en e-commerce :

  • Ils aident vos clients et prospects à prendre leur décision d’achat (augmentation de la conversion)
  • Ils créent du contenu unique pour votre site, tout en y ajoutant des termes souvent porteurs en matière de longue traîne et de LSI
  • Ils font vivre vos pages produits, ce qui soutient vos efforts SEO

Comment inciter vos clients à déposer un avis ? Plusieurs approches sont possibles : des emails automatiques personnalisés ou un avantage sur une prochaine commande sont les leviers les plus efficaces.

Amazon va encore plus loin avec sa rubrique “Questions et réponses de clients”, qui, sur un modèle de User-Generated Content, renforce la fréquence des échanges tout en apportant des réponses aux utilisateurs !

referencement-ecommerce-seo-ecommerce-exemple-user-generated-content-amazon

Selon votre secteur, vous pouvez envisager de créer un forum autour des thématiques de votre site Internet. 

11- Bloguez pour améliorer le référencement de votre boutique en ligne

Ouvrir un blog et y publier régulièrement du contenu de qualité vous aidera non seulement à booster votre SEO e-commerce, mais aussi à attirer et séduire de nouveaux clients.

Vous pouvez par exemple :

  • Ecrire des guides complets de référence sur un segment de produits particulier (par exemple : comparatif des 25 meilleurs accessoires de voyage).
  • Publier des infographies et les proposer à d’autres sites et blogs pour accélérer votre obtention de liens entrants et faire connaître votre boutique en ligne.
  • Publier des tutoriels ou démonstrations de produits (assemblage, utilisation, conseils variés). Il peut s’agir de format textuel illustré ou de vidéos.
  • Créer un magazine virtuel mensuel pour présenter les nouvelles tendances
  • Répondre à des questions fréquentes sous la forme d’un article…

referencement-ecommerce-contenu-marketing-incremys

Vous tenez un site e-commerce et souhaitez améliorer son référencement ? Découvrez notre savoir-faire et confiez-nous votre blog professionnel.

En conclusion 

Il existe bien sûr d’autres manières d’améliorer votre référencement e-commerce, dont nous aurons l’occasion de reparler. En appliquant déjà ces approches, vous obtiendrez d’excellents résultats. Avez-vous d’autres suggestions ? Quelles sont les tactiques les plus efficaces sur votre site e-commerce ?

Pin It on Pinterest

Share This