Comment améliorer le référencement de son entreprise

Comment améliorer le référencement de son entreprise

Vous avez créé votre site Internet pour obtenir plus de clients grâce à votre présence en ligne ?

C’est une stratégie très efficace… à condition d’être trouvé ! Pour cela, il est important d’améliorer le référencement (SEO) de vos pages et articles, afin d’augmenter durablement votre trafic naturel issu des moteurs de recherche.

Voici nos conseils pour y parvenir.

Faites vos recherches de mots clés

Vous devez toujours écrire pour vos visiteurs, mais prenez bien le temps d’effectuer des recherches en amont. Le but est de trouver les meilleurs mots clés pour guider l’optimisation de votre site.

Identifier quelles sont les expressions les plus recherchées par les internautes vous permet de mieux cerner leurs intentions lorsqu’ils utilisent un moteur de recherche, et donc d’y répondre de la manière la plus précise possible.

Il existe des outils gratuits et payants pour effectuer cette étape.

Commencez avec Google AdWords Keyword Planner. Il vous suffit d’entrer une expression ou un mot pour avoir accès à son volume de recherche et à son degré de concurrence, qui est calculé en fonction des enchères d’acheteurs d’Adwords. Vous pouvez aussi utiliser l’outil pour obtenir de nouvelles idées d’expressions liées.

Ciblez des mots clés moins concurrentiels (longue traîne)

Lorsque vous effectuerez vos recherches, vous remarquerez sûrement que vos mots clés les plus importants sont aussi les plus concurrentiels. Dès le départ, vous devez donc élargir votre horizon de travail en trouvant des requêtes plus précises qui vous permettront de vous positionner plus facilement avec votre contenu.

On appelle cela la « longue traîne » (long tail en anglais). Il s’agit des recherches secondaires liées à un mot clé principal.

Par exemple, « accessoire piscine » peut être votre cible principale, mais il sera peut-être intéressant d’écrire sur les « accessoires piscine hors sol » ou sur des tutoriels d’entretien de piscine.

Ciblez des mots clés moins concurrentiels (longue traîne)

Source

Prenez le temps de rejoindre des forums ou de suivre des hashtags sur les réseaux sociaux pour voir ce que votre audience cible recherche. Vous y trouverez sûrement des thématiques auxquelles vous n’aviez pas pensé.

Créez un blog d’entreprise

Nous vous avons déjà présenté les nombreux atouts d’un blog professionnel dans le cadre d’une stratégie d’inbound marketing et d’acquisition de trafic qualifié, mais rappelons également le rôle précieux du blogging lorsqu’il s’agit d’améliorer le référencement de votre entreprise :

  • Un plus grand nombre de pages indexées
  • Un focus plus appuyé sur les mots clés qui vous concernent
  • Plus de liens entrants (backlinks)
  • Un meilleur linking interne (les liens qui pointent entre vos articles et pages)
  • Du contenu mis à jour régulièrement

En mettant en place un blog actif, bien optimisé et riche en contenu, vous assurez donc aussi bien l’augmentation de votre nombre de leads et clients que la croissance durable de votre visibilité dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Optimisez chaque article et page pour le SEO

Vous travaillez sur un article, savez ce que vous avez à dire dessus et la manière dont il va aider vos lecteurs et clients, mais vous ne savez pas comment l’optimiser pour qu’il soit mieux référencé par Google et Bing ?

Suivez ces étapes pour y parvenir :

  • Utilisez votre mot clé principal en début de titre (balise h1)
  • Intégrez-le dans votre introduction
  • Dans vos sous-titres (h2 ou h3), utilisez des synonymes ou expressions lexicales proches de votre mot clé
  • Créez des liens vers des sites tiers, qu’il s’agisse de fournir un complément d’information pour vos lecteurs ou de les envoyer vers un site de référence (Wikipedia, site officiel…)
  • Optimisez vos images pour le référencement (nous détaillons ce point dans la prochaine partie)
  • Créez des liens internes vers d’anciens articles ou pages de votre site
  • Variez les ancres (les textes des liens)
  • Veillez à créer des URL courtes et qui incluent votre mot clé

La question des synonymes et des mots apparentés à votre mot clé principal est importante, car le référencement a beaucoup évolué. Ainsi, Google vous pénalisera si vous répétez trop vos mots clés (suroptimisation) et favorise les sites qui répondent aux requêtes des internautes. C’est une bonne nouvelle, dans la mesure où cela vous permet d’être vraiment naturel dans votre manière d’écrire.

Engagez vos lecteurs

Si vous voyez que le taux de rebond est particulièrement élevé sur un ou plusieurs de vos articles (ce qui signifie que les visiteurs quittent la page sans interaction additionnelle avec celle-ci), revoyez votre copie au plus vite.

Plus un lecteur reste sur votre site, plus vous vous orientez vers de meilleurs positionnements, car ce comportement envoie un signal positif : celui d’un contenu approprié à la recherche de l’internaute.

Vous pouvez analyser vos taux de rebond en vous connectant à votre compte Google Analytics.

Ecrivez de longs articles (1 500, 2 000 mots voire plus)

Les articles longs et riches en références externes ont tendance à être mieux positionnés.

L’idée n’est pas d’écrire 2 000 mots pour chaque article de votre blog, mais de prendre le temps, lorsque le sujet s’y prête, de développer une thématique en profondeur pour aider vos lecteurs à résoudre un problème, maîtriser un sujet, ou leur donner des idées.

Ecrivez de longs articles (1 500, 2 000 mots voire plus)

Source

Ce ne sont bien sûr pas les seuls critères à influencer les résultats de la première page de Google (ancienneté du domaine, etc.), mais du contenu riche et fourni vous aidera à mieux vous positionner… ainsi qu’à obtenir un plus grand nombre de partages et liens entrants.

Ce conseil est parfois moins pertinent pour certains types d’industries, tels que le divertissement, où du contenu plus court et plus frappant peut aussi être privilégié. Le mieux est de jauger la réception de vos articles par votre public cible, plutôt que de penser uniquement en termes de référencement.

Décrivez vos images pour bien les référencer

Les robots des moteurs de recherche ne peuvent pas « voir » les images. Pour qu’ils sachent de quoi il s’agit, il faut donc leur fournir des informations textuelles :

  • le nom de l’image
  • sa description
  • une balise « alt » optimisée

Ces métadonnées, c’est leur nom, permettent à vos images d’être bien prises en compte par les moteurs de recherche, dont Google. Lorsque vous ajoutez une image à votre site, qu’il s’agisse d’une photographie ou d’un dessin, prenez le temps de bien la nommer et la décrire, en incluant un mot clé et des termes descriptifs de ce qu’elle représente.

Vous renforcerez considérablement votre référencement en répétant cette opération à chaque fois que vous publiez un nouvel article ou une page.

Si vous utilisez un CMS (Content Management System) comme WordPress, vous n’aurez besoin d’aucune connaissance technique particulière pour le faire.

Augmentez le nombre de partages sur réseaux sociaux

La question de savoir si les partages sur réseaux sociaux impactent positivement le référencement d’un site revient régulièrement sur le devant de la scène.

Les partages et « j’aime » ne contribuent pas immédiatement au référencement d’un article. En revanche, ils augmentent votre visibilité et donc la probabilité d’obtenir de nouveaux backlinks sur d’autres sites, via les personnes qui auront découvert votre contenu sur ces réseaux.

Dans la mesure également où les principaux sites sociaux (YouTube, Facebook, Twitter, LinkedIn…) sont souvent bien référencés par les moteurs de recherche et sont eux-mêmes devenus de véritables plateformes de recherches, il est important d’y optimiser votre présence.

Ajoutez des boutons de partage sur chaque article et testez différents placements de ces derniers pour voir lesquels augmentent le nombre de « j’aime » ou de partages. Ne le faites pas en revanche sur une landing page, pour ne pas distraire et réduire la conversion.

Vous pouvez aussi envisager de proposer des ebooks ou études de cas en échange d’un « j’aime » ou d’un partage. Cela ne marche pas pour toutes les audiences, mais cette tactique vaut la peine d’être testée.

Créez des infographies

Vous voyez sûrement passer des dizaines d’infographies dans votre flux Twitter ou sur les différents blogs et sites auxquels vous êtes abonné.

Pourquoi ce format est-il si populaire ?

D’abord parce qu’il permet de transmettre des idées parfois complexes sous une forme visuelle claire et rapide à comprendre.

Mais surtout, les sites qui les créent savent que ces dernières seront non seulement partagées, mais aussi intégrées à d’autres blogs… ce qui crée des backlinks (liens entrants) particulièrement précieux pour votre stratégie de référencement.

Pour créer une infographie, il vous faut des données qui reflètent votre expertise dans un domaine, une manière mémorable de les présenter… et un designer pour les mettre en forme. Si vous souhaitez le faire par vous-même, vous pouvez utiliser un outil de création d’infographies en ligne, tel que Piktochart, Canva ou infogr.am

Améliorez la vitesse de votre site Internet

Le temps de chargement de votre site prend plus de quelques secondes ?

Dans ce cas, non seulement vous perdez de nombreux visiteurs (et donc des clients potentiels), mais vous menacez aussi le référencement de vos pages et articles.

La dernière mise à jour de l’algorithme Google, qui a eu lieu en avril, est claire sur ce point : chaque page est analysée au cas par cas pour mieux positionner les pages les plus adaptées et pertinentes.

Soumettez votre sitemap

Vouloir être positionné est une chose (ranking), mais encore faut-il d’abord faire indexer votre contenu. Pour faciliter le passage des crawlers (les robots des moteurs de recherche), créez un compte Google Search Console, la nouvelle version de Google Webmaster Tools, puis soumettez-y votre sitemap.

Profitez-en, par la même occasion, pour observer l’évolution des requêtes qui mènent vers votre site. Elles vous serviront à affiner votre contenu et vos titres.

Travaillez votre SEO local

Si votre entreprise a un rayon d’action géographique précis, pensez à améliorer votre référencement local en créant une page Google My Business.

Travaillez votre SEO local

Obtenez des liens entrants (backlinks)

Le référencement de votre entreprise ne peut pas « se contenter » d’une optimisation de vos pages et de la publication régulière d’articles. Il vous faut aussi obtenir des liens depuis d’autres sites Internet ; ces derniers contribueront fortement à améliorer votre SEO.

Nous avons déjà parlé de la création d’infographies, mais il existe d’autres types de contenus susceptibles d’obtenir des liens tiers :

  • Curation de contenu (en avertissant les auteurs ou sites que vous les avez cités)
  • « Round-up » d’experts (vous réunissez l’avis de différentes personnes sur une thématique)
  • Tutoriel précis et ressources de qualité permettant d’obtenir des liens de sites éducatifs, entre autres.
  • Articles invités (guest posts)…

Gardez toujours en tête que du contenu de grande qualité et à forte valeur ajoutée attirera du trafic qualifié et des backlinks en plus grand nombre qu’une série d’articles écrits à la va-vite et rapidement oubliés.

Avez-vous d’autres astuces pour améliorer le référencement du site de votre entreprise ? Partagez-les dans les commentaires !

Crédit image : India7Network

Pin It on Pinterest

Share This