Votre site WordPress ne fonctionne plus. Que faire ?

WordPress est un outil formidable, mais il est loin d’être exempt de défauts. Qui ne s’est jamais retrouvé devant un écran blanc, une mise à jour qui ne passe pas ou l’incontournable « erreur de connexion à la base de donnée » ?

Plus insidieuses, les erreurs quotidiennes peuvent perturber votre travail : problème avec l’éditeur d’images, erreurs d’insertion de code dans l’éditeur html…

Nous avons déjà abordé les principaux problèmes rencontrés sous WordPress et la manière de les résoudre. Mais au fait, que faire lorsque votre site ne fonctionne plus, quelle qu’en soit la raison ?

Option 1 : passer des heures à essayer de trouver vous-même la solution au problème…

Vous ne connaissez que trop bien cette situation : un message d’erreur apparaît, vous le copiez/collez sur Google et parcourez frénétiquement les forums en quête d’une réponse à votre problème.

3 heures plus tard, vous avez perdu une partie de votre journée de travail, fait monter votre niveau de stress et n’avez potentiellement rien résolu.

Même si les tutoriels et forums permettent d’identifier globalement les causes du problème, rien ne dit que vous allez parvenir à cibler précisément ce qui ne va pas, ni même à empêcher que l’erreur revienne si elle provient d’un défaut de configuration ou d’un problème de compatibilité.

Pendant ce temps-là, vous ne développez pas votre entreprise, ne démarchez pas de nouveaux clients et ne gérez pas vos affaires courantes.

Tic, tac.

Cela vous rappelle quelque chose ?

Option 2 : baisser les bras

Si votre site Internet n’est pas votre principal moteur de vente (s’il s’agit d’un site vitrine, par exemple), l’envie d’abandonner peut vous prendre rapidement.

Or, nous l’avons déjà vu, négliger votre site ou votre blog ne vous fait peut-être rien perdre maintenant, mais vous bloquez systématiquement son potentiel futur.

Prenez le temps de respirer et laissez votre WordPress de côté quelques heures pour y revenir plus sereinement. Il arrive aussi qu’un problème puisse venir de votre hébergement, en particulier dans le cas d’abonnements mutualisés très peu chers. A terme, pensez à investir dans un VPS pour ne plus avoir à vous soucier de performances limitées et de « downtime » sur votre site.

Option 3 : faire appel à un professionnel

Par professionnel, on entend « expert WordPress » et non « votre cousin, l’ami d’un ami, votre frère adolescent qui code dans son garage ».

Soit vous disposez déjà de quelqu’un qui vous aide régulièrement en freelance (ou via une agence), soit vous devez recruter rapidement un expert pour résoudre vos problèmes et optimiser votre site WordPress.

Crédit photo : Raphael E

Pin It on Pinterest

Share This