ThemeForest : Comment y trouver les meilleurs plugins et thèmes WordPress (et ne pas se faire avoir)

ThemeForest : Comment y trouver les meilleurs plugins et thèmes WordPress (et ne pas se faire avoir)

Vous cherchez un nouveau thème WordPress ou un plugin pour votre site ?

En faisant vos recherches en ligne, vous êtes forcément tombé sur des sélections de thèmes gratuits ou payants. Parmi ces derniers, le site ThemeForest est régulièrement mis en avant.

Comment bien l’utiliser pour trouver le thème de vos rêves parmi des milliers de fichiers disponibles, et surtout sans vous faire avoir ?

Qu’est-ce que ThemeForest ?

Themeforest.net est une place de marché anglophone dédiée à l’achat et à la vente de templates HTML, mais aussi de thèmes WordPress, Joomla ou encore Drupal, pour ne citer qu’eux.

Plus de 5 300 thèmes WordPress sont ainsi disponibles sur le site.

ThemeForest fait partie d’Envato Market, qui a développé plusieurs places de marché permettant d’acheter ou de vendre des plugins, des scripts, des éléments graphiques, des fichiers audio ou vidéo, etc. :

  • ThemeForest
  • CodeCanyon
  • VideoHive
  • AudioJungle
  • GraphicRiver
  • PhotoDune
  • 3DOcean
  • AudioJungle
  • ActiveDen

En tant qu’utilisateur WordPress, vous serez sûrement amené à acheter de nouveaux thèmes ou plugins… et donc à visiter ThemeForest ou CodeCanyon :

Qu’est-ce que ThemeForest ?

A qui ThemeForest s’adresse-t-il (vraiment) ?

ThemeForest, comme l’ensemble des ressources Envato d’ailleurs, s’adresse plutôt aux webmasters qui souhaitent obtenir un thème clé en main, sans avoir à « mettre les mains dans le cambouis ».

Il y a donc les fervents adeptes de ThemeForest et de CodeCanyon (pour les plugins) et, à l’inverse, leurs détracteurs. Ces derniers mettent en garde contre des thèmes « usines à gaz », parfois mal codés et qui multiplient les fonctionnalités dont les utilisateurs n’ont pas réellement besoin.

Pour autant, si vous êtes débutant ou n’avez pas le budget et les compétences techniques pour faire évoluer votre propre thème WordPress, vous serez à l’aise avec cette solution.

Si ce n’est pas le cas et que vous voulez explorer d’autres pistes, il existe des alternatives. Parmi elles, citons :

Sur le plan des plugins proposés par CodeCanyon, la question se pose autrement. Certains sont excellents et vraiment abordables, ce qui vous permet en quelques clics d’ajouter des fonctionnalités intéressantes à votre installation WordPress.

Préparez-vous une « checklist » avant d’entamer vos recherches

Explorer ThemeForest sans avoir listé ce que vous attendez de votre futur thème revient à faire les courses sans liste après 24h de diète : vous risquez de craquer pour n’importe quoi.

Ne vous arrêtez pas à une idée de design ou de couleurs ; mieux vaut créer une liste de fonctionnalités et vous en servir comme critère de sélection ou d’élimination des thèmes :

  • Slider ?
  • Comptabilité WooCommerce ?
  • Conçu pour AdSense ?
  • Avez-vous vraiment besoin de custom post types ?

Pour le choix d’un plugin, l’approche est différente, puisque vous arrivez a priori avec une idée précise de son usage.

Utilisez des dossiers Evernote

Même en étant préparé, vous allez être tenté par plusieurs thèmes ou plugins. Plutôt que de vous éparpiller, classez-les dans un ou plusieurs dossier(s) Evernote.

En un clic depuis votre navigateur, vous pourrez mettre de côté les thèmes et plugins qui vous plaisent et y revenir plus tard… de quoi vous concentrer pleinement sur votre achat du moment.

Choisissez une licence adaptée à votre projet

Gérez-vous un site ou plusieurs ? Faites-vous l’acquisition d’un thème WordPress pour un client ? Allez-vous développer un site dont l’accès au contenu est payant ?

Selon vos besoins, vérifiez que vous achetez bien la licence adéquate : « regular » ou « extended ».

Familiarisez-vous avec les options de recherche

ThemeForest et CodeCanyon vous permettent de rechercher des thèmes et plugins par mots clés, par tags, mais aussi en filtrant par note moyenne, nombre de ventes ou date de publication.

Vous pouvez commencer par rechercher votre thème en explorant les différentes catégories proposées, puis en utilisant les tags qui vous semblent le plus correspondre à vos premiers coups de cœur : « clean », « portfolio », « minimal », « readability », etc.

Si vous ne trouvez pas ce que vous recherchez lors de votre première visite, rien ne vous empêche de vous abonner aux notifications d’une catégorie : lorsque de nouveaux thèmes ou plugins sortent, vous recevrez une alerte.

Les points à garder en tête lorsque vous choisissez votre thème WordPress

Il n’existe pas de liste exhaustive permettant de choisir à coup sûr le meilleur thème WordPress pour votre projet, mais vous pouvez tout de même contrôler vos recherches en suivant quelques conseils de base.

  • Quel est l’historique de l’auteur ?

ThemeForest vous permet de consulter le portfolio de l’auteur d’un thème. Cela est utile sur plusieurs points :

  • Vous pouvez trouver d’autres idées dans la même veine
  • Vous pouvez consulter les notes de chaque thème WordPress, ce qui permet de vous faire une meilleure idée de la réputation de l’auteur
  • Vous voyez s’il est nouveau ou déjà bien installé (personne n’a envie de voir son thème devenir obsolète en moins de 6 mois)

Prenez le temps d’aller plus loin que la note en consultant les commentaires pour voir si le support client est satisfaisant. Lorsque ce n’est pas le cas… les gens le disent !

N’hésitez pas non plus à poser une question avant l’achat. Vous verrez dans quelle mesure l’équipe y est attentive.

Poser une question avant l’achat d'un thème sur ThemeForest

source

Enfin, si l’auteur est indiqué comme « Elite Author », c’est qu’il a atteint un grand nombre de ventes.

Le statut Elite Author sur ThemeForest

Si les commentaires restent très positifs malgré le volume de thèmes vendus, cela vous met sur la bonne voie.

  • Parcourez ce que disent les utilisateurs du thème qu’ils ont acheté

Lorsqu’un auteur de thème annonce que sa création est « SEO friendly », rapide et responsive, pensez à vérifier que ce qu’il dit est vrai.

Utilisez différents appareils pour visualiser la démonstration et décryptez attentivement les commentaires des acheteurs, en particulier sur les points suivants :

  • Vitesse
  • Balises H1
  • Facilité d’utilisation
  • Problèmes sur iPad ou iPhone…

Regardez par exemple les commentaires suivants sur un thème très esthétique, mais peu fluide au quotidien :

Parcourez ce que disent les utilisateurs du thème qu’ils ont acheté

Certains thèmes mettent en avant des blogs et sites qui les utilisent : prenez le temps de les visiter, voire même de tester leur vitesse de chargement !

  • Ne vous laissez pas tenter par les thèmes « sapins de Noël »

Vous connaissez sûrement l’expression « tout ce qui brille n’est pas d’or ».

Sur ThemeForest, en l’occurrence, c’est un conseil particulièrement précieux!

Pour vous assurer de bien choisir votre thème WordPress, évitez de vous laisser séduire par une multitude de fonctionnalités et effets dont vous n’aviez pas besoin avant de venir sur le site.

Slider, shortcodes dans tous les sens, arrière-plan vidéo en fullscreen, widgets à profusion… Si vous n’aviez pas listé ces fonctionnalités en réfléchissant à vos besoins, ne cédez pas à leur attrait. Vous vous retrouverez avec un thème lourd à manier et trop chargé.

  • Vérifiez la compatibilité du thème avec vos plugins

Si vous avez déjà un site WordPress et des plugins indispensables, vérifiez qu’ils ne posent pas de problème avec le thème que vous souhaitez acquérir.

C’est notamment le cas de WooCommerce ou encore WPML. La plupart des auteurs affichent la compatibilité de leurs thèmes avec ces derniers ; si ce n’est pas indiqué, parcourez les commentaires ou posez la question avant de procéder à l’achat.

Attention à la « portabilité » du thème WordPress sur lequel vous avez un coup de coeur

Si vous avez déjà monté plusieurs sites WordPress ou procédé à des changements de thèmes, vous ne connaissez que trop bien la situation qui suit.

Vous avez opté pour un thème superbe au design qui vous en a mis plein les yeux. Le thème WordPress repose sur un « builder », c’est-à-dire une solution de « glisser-déposer » pour construire les pages, ou encore sur des shortcodes et ce que l’on appelle des « custom post types », à savoir des types de pages spécifiques.

Le problème est que dans une grande majorité des cas sur ThemeForest, ce type de thème est un piège lorsque l’on veut en changer : toutes vos pages construites avec des shortcodes ou structures « maison » sont cassées et vous devez tout refaire à la main.

Pour éviter ce type de situation, vérifiez que le thème WordPress que vous allez acquérir utilise des plugins tiers et réputés pour:

  • Le builder
  • Les shortcodes (si vous voulez vraiment en utiliser)
  • Les custom post types

Le mieux reste de choisir un thème flexible et léger et de lui ajouter les plugins ou fonctionnalités nécessaires. Ainsi, en cas de changement de thème, vous ne vous retrouverez pas pris au piège.

Pour ne pas vous faire avoir sur ThemeForest, faites attention aux offres de « bundles »

Envato propose régulièrement des offres promotionnelles très attractives.

Il s’agit généralement d’un ensemble de thèmes, de templates HTML, de plugins et de visuels réunis sous la forme d’un « bundle » à prix cassé, c’est-à-dire d’un package incluant des fichiers sélectionnés sur les différentes marketplaces d’Envato.

Pour ne pas vous faire avoir sur ThemeForest, faites attention aux offres de « bundles »

Si acheter 1 000 $ de fichiers pour 30 $ vous tente, c’est normal… Néanmoins, cela peut poser de vrais problèmes par la suite.

Par exemple, lorsqu’un bundle inclut un ou plusieurs thèmes WordPress, vous pourrez facilement installer et configurer le thème de votre choix… mais bien souvent sans avoir accès au support client et aux futures mises à jour.

Cela a plusieurs impacts :

  1. Les thèmes doivent être mis à jour pour intégrer les nouvelles fonctionnalités, mais aussi les évolutions visant à assurer leur sécurité (éventuelles failles, etc.).
  2. Vous avez une question ou un problème avec un thème ? Pour des raisons économiques évidentes, vous n’aurez pas accès au support client de l’auteur du thème. Autant dire qu’en cas de souci, vous voilà condamné à acheter de nouveau une licence, complète cette fois…

Pour ne pas vous faire avoir, lisez donc bien les « petites lignes » du contrat lorsque vous souhaitez acheter un bundle.

C’est moins problématique pour les plugins (CodeCanyon) ou les fichiers audio et vidéo ou graphiques, mais ne vous précipitez pas.

Que l’on soit clair : il ne s’agit pas pas une arnaque, mais réfléchissez bien à ce type de limites avant d’acheter une promotion « bundlée » et de vous retrouver sans licence digne de ce nom.

En conclusion

ThemeForest vous facilite l’achat et l’installation de thèmes et de plugins lorsque vous n’avez pas d’autres options que celle de vous tourner vers des solutions clés en main.

Le mieux est de vous faire votre propre idée en effectuant de petits achats dans un premier temps, tels qu’un plugin à moins de 20 $.

Utilisez-vous déjà ThemeForest ou avez-vous opté pour une autre solution ? Partagez votre avis sur cette place de marché en laissant un commentaire ci-dessous !  

Crédit image : Stuart Rankin

Pin It on Pinterest

Share This