Comment rater votre blog d’entreprise en 11 leçons

Rater son blog d’entreprise est un jeu d’enfant : des milliers de sociétés le font chaque jour.

En faites-vous partie ?

Avez-vous l’impression que votre trafic ne décolle pas, que personne ne s’inscrit ou que vous-même vous vous ennuyez lorsque vous le lisez ?

Les 11 points qui suivent devraient vous aider à identifier ce qui ne va pas. Et si vous prévoyez de lancer votre blog, ils vous seront précieux pour parvenir à vos fins…

Leçon 1 – Ne parlez que de votre entreprise

C’est sans doute le point le plus important pour un blog professionnel : comprendre que les visiteurs cherchent d’abord leur intérêt dans la lecture d’un article ou le partage d’un contenu.

En d’autres termes : à ce stade, ils ne sont pas intéressés par votre entreprise.

Cela signifie que vous ne devez pas publier du contenu uniquement dédié à votre entreprise.

N’écrivez pas que sur les nominations importantes, le lancement de nouvelles gammes ou les qualités de votre service : vous devez d’abord aider votre audience, la promotion viendra plus tard !

Leçon 2 – Publiez quand vous en avez envie (ou le temps)

Le blog professionnel, comme tout autre blog d’ailleurs, est un marathon, pas un sprint.

Si vous vous apercevez que vous publiez 4 articles la même semaine, avant de délaisser votre blog pendant 2 mois parce que vous avez « d’autres choses plus importantes à faire », vous allez droit dans le mur.

La régularité est clé : choisissez une fréquence de publication et respectez-la pour créer un rendez-vous et un sentiment d’attente chez vos lecteurs.

Leçon 3 – Ecrivez comme un robot

Tous les blogs ont besoin d’une personnalité, y compris les blogs d’entreprises.

Quelle que soit la personne qui écrit, du rédacteur freelance à votre PDG, vous devez vous assurer que vous avez une voix particulière, une approche unique de ce que vous traitez et une ligne éditoriale solide.

Pour éviter de lancer un énième blog professionnel déserté par ses visiteurs, mettez de côté le jargon technique ou trop « corporate » et adressez-vous de manière personnalisée à votre client cible.

Ecrivez comme un robot

© Mirko Tobias Schäfer

Leçon 4 – Contentez-vous de tweeter vos nouveaux articles

La promotion de vos contenus est aussi importante que leur création : si vous passez 4 heures à écrire un article, prévoyez autant de temps à le diffuser.

Un simple tweet ou partage sur Facebook ne suffit pas : participez à des forums, mentionnez des influenceurs, rejoignez des groupes thématiques, déclinez votre contenu sur différentes plateformes (SlideShare par exemple).

Leçon 5 – Ne répondez pas aux commentaires

Ou pire, n’incitez pas aux commentaires.

Le blog est un outil puissant d’interaction, qui vous permet non seulement d’augmenter votre visibilité et vos ventes, mais aussi de mieux comprendre votre audience. Il doit donc fonctionner dans les deux sens.

Plutôt que de vous désintéresser de ce qu’il se passe après la publication de vos articles, cherchez à :

  • Produire du contenu engageant, qui appelle le lecteur à répondre à une question ou donner son avis
  • Répondre à tous les commentaires de manière personnalisée, pour entretenir la conversation.

Leçon 6 – Ne cherchez pas à créer une liste d’abonnés

Ne vous reposez pas sur votre flux RSS ou vos comptes sociaux pour faire revenir vos visiteurs. La plupart ne remettront jamais les pieds sur votre blog !

Pour assurer une vraie croissance de votre trafic et de l’engagement, développez votre liste d’abonnés et mettez en place un système pour inciter les lecteurs à s’inscrire à votre newsletter : bonus spécifique, étude de cas à télécharger, cours gratuit par e-mail… Montrez-vous créatif pour retenir leur attention !

Ne cherchez pas à créer une liste d’abonnés

© Ambernectar 13

Leçon 7 – N’ayez pas de plan stratégique

Votre blog doit être intégré à l’ensemble de la stratégie marketing de votre entreprise : ce n’est pas un électron libre.

Fixez notamment :

  • Les objectifs visés
  • Les métriques et KPI à suivre
  • L’audit régulier de vos données de web analytique

Cela vous évitera aussi de considérer votre blog professionnel comme un gadget ou un accessoire.

Leçon 8 – Bâclez vos articles et saturez-les de mots clés

Le premier point fera fuir vos lecteurs, le second devrait amener Google à pénaliser votre blog.

Cette 8e leçon peut vous sembler caricaturale, mais elle reflète la réalité de nombreux blogs d’entreprises.

Prenez le temps d’écrire pour vos lecteurs avant tout, donnez-leur les informations qu’ils recherchent et évitez à tout prix de truffer vos textes de mots clés.

Non seulement cela ne marche plus, mais vous risquez vraiment d’être déclassé par les moteurs de recherche.

Bâclez vos articles et saturez-les de mots clés

© Craig R. Kirkby

Leçon 9 – Parlez à tout le monde

En vous adressant à tout le monde, vous ne touchez en fait… personne.

Le but d’un blog d’entreprise n’est pas d’attirer un maximum de trafic, mais bien une audience qualifiée (faute de quoi vous ne pourrez pas convertir vos visiteurs en prospects, puis en clients).

Soyez focalisé et écrivez pour vos buyer personas, quitte à faire fuir le grand public. Pour vous aider à y parvenir, essayez d’écrire en pensant à une seule personne.

Leçon 10 – Ne créez aucun lien externe

Envoyer vos lecteurs vers d’autres sites vous paraît contre-productif ? C’est pourtant la base d’un bon référencement, mais aussi d’une relation saine avec vos visiteurs.

N’hésitez donc pas à mentionner d’autres personnes ou sites Internet, à créer des liens vers des ressources qui vous paraissent pertinentes ou à interviewer d’autres personnes.

Un blog seul a peu d’impact : c’est en créant un réseau et des conversations qu’il peut prendre son envol.

Leçon 11 – Publiez du contenu déjà vu et revu

Bien sûr, l’idée n’est pas de réinventer la roue dans chaque article. Vous devez toutefois amener vos idées, votre vision ou votre expertise lorsque vous abordez un sujet.

Avec des millions d’articles et contenus disponibles en ligne, les lecteurs délaissent vite les articles qui ne leur apportent rien de nouveau…

Votre entreprise a un savoir-faire, des connaissances et une expérience qui en font une entité unique : utilisez cet atout pour donner de la force à vos articles.

Quelles erreurs ajouteriez-vous à notre liste ? Etes-vous déjà tombé dans l’un de ces pièges ? Partagez votre avis en nous laissant un commentaire !

Crédit photo : Laughing Squid

Pin It on Pinterest

Share This