Google Analytics & WordPress : tirez le maximum de cet outil puissant

Qui sont vos visiteurs, d’où viennent-ils et que font-ils sur votre site ? Si vous ne travaillez pas à le savoir, vous avancez à l’aveugle et perdez de nombreuses opportunités…

Il existe de nombreuses solutions de web analytics, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog. La plus célèbre reste sans aucun doute Google Analytics : puissante et gratuite, elle s’intègre parfaitement avec votre installation WordPress.

Si sa configuration avancée peut vite devenir complexe, rassurez-vous : vos premiers pas avec Google Analytics vous livreront déjà de nombreuses informations. Pour cela, suivez ce guide sur comment installer et utiliser Google Analytics sur votre site ou blog WordPress !

Comment installer Google Analytics sur votre site WordPress ?

Pour commencer à récupérer des données sur vos visiteurs, vous devez intégrer le code de suivi fourni par Google Analytics au niveau de votre installation WordPress.

Ce code de tracking se situe dans l’onglet Administration > Informations de suivi > Code de suivi

Comment trouver votre code de suivi Google Analytics

Voici à quoi il ressemble :

Exemple de code de suivi Google Analytics Vous avez ensuite différentes possibilités pour insérer votre code de suivi sur votre site ou blog WordPress.

  • Option 1 : dans votre thème

De nombreux thèmes (en particulier payants) vous permettent d’ajouter très facilement votre code de suivi dans un espace dédié.

Pas de plugin, pas de manipulation de code : en 1 clic, le tour est joué.

Regardez si vous disposez de cette possibilité avant de vous pencher sur les options suivantes. C’est la solution plus simple, mais il ne faut pas oublier de réinstaller le code de suivi en cas de changement de thème !

Voici par exemple le panel d’options du thème Divi, développé par Elegant Themes :

Ajouter le code de suivi Google Analytics dans un thème WordPress

  • Option 2 : utiliser un plugin

Les plugins WordPress dédiés à Google Analytics ne manquent pas. Parmi eux, citons WP Google Analytics et Google Analytics by Yoast.

Vous pouvez aussi installer le plugin Insert Headers and Footers, qui pourra vous servir à d’autres insertions de scripts que celui de Google Analytics.

  • Option 3 : dans le fichier header.php

Rendez-vous dans Apparence > Editeur > header.php. Ensuite, copiez le code de suivi juste après la balise <body>. Vous pouvez ensuite mettre à jour le fichier.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce type de manipulations, privilégiez l’utilisation d’un plugin.

Après l’ajout du code de suivi, attendez quelques heures, puis vérifiez que les données remontent bien, soit dans les rapports « Temps réel » de votre compte Google Analytics, soit en retournant dans l’administration du suivi.

Si tout fonctionne bien, vous verrez ce message :

Confirmation du suivi de vos visiteurs via Google Analytics

Cela signifie que votre code de tracking Google Analytics est bien installé sur votre site WordPress.

A quels types de données avez-vous accès ?

Le nombre de données et d’analyses que vous pouvez suivre et évaluer grâce à Google Analytics est virtuellement illimité.

Pour votre blog WordPress, votre e-boutique ou votre site vitrine, vous devriez toutefois au moins suivre les éléments suivants :

  • Sources de votre trafic : l’onglet Acquisition vous permet d’obtenir des informations sur vos sources de trafic, des recherches organiques aux réseaux sociaux en passant par vos campagnes AdWords. Cela vous permet de voir ce qui fonctionne (ou non), de mesurer l’impact de vos annonces publicitaires et de voir si certains réseaux sociaux fonctionnent mieux que d’autres auprès de votre audience cible.
  • Trafic organique : même si vous n’avez plus accès aux mots clés à la source des recherches, prenez le temps de regarder quelle proportion de votre trafic est « naturelle » et sur quelles pages elle porte. Vous aurez un premier aperçu de vos positionnements et pourrez le compléter avec les données d’un logiciel de référencement, afin d’obtenir plus de détails.
  • Pages les plus vues : ces données sont importantes, car elles vous permettent de voir quels formats et thématiques de contenu attirent le plus vos lecteurs.
  • Conversions : Google Analytics vous permet de créer des objectifs et un suivi de vos conversions, ce qui est incontournable si vous tenez un site d’e-commerce. Même si ce n’est pas le cas, vous pouvez estimer que l’un de vos objectifs est l’inscription à une newsletter ou la validation d’un formulaire de contact.
  • Technologie et appareils : la navigation et l’achat sur Internet se font de plus en plus sur smartphones et tablettes. Regardez si vous observez cette tendance. La part de consultation depuis mobile est très forte ? Vérifiez que votre site est responsive ou dispose d’une version entièrement dédiée aux smartphones. Vous augmenterez l’expérience utilisateur de vos visiteurs et avec elle, vos conversions. Google Analytics permet aussi de cibler par navigateur et résolution d’écran : pensez à mener des tests de vérification de compatibilité pour ne pas exclure une partie de vos visiteurs.

Créez des objectifs pour mesurer vos efforts

Les données précédentes ne suffisent pas à faire progresser votre activité en ligne. Pourquoi ? C’est très simple : votre site Internet est là pour augmenter vos revenus et la notoriété de votre marque.

En d’autres termes, vous devez identifier quels facteurs soutiennent votre développement et, à l’inverse, quelles pages devraient être améliorées (peu de conversions ou un faible taux de rebond).

Fort heureusement, Google Analytics vous permet de fixer 4 types d’objectifs :

  1. URLs
  2. Temps
  3. Pages/visites
  4. Evénements

Bien configurées, ces familles d’objectifs vous aident à suivre différentes actions de vos visiteurs : inscription à la newsletter, visionnage d’une vidéo, téléchargement d’un livre blanc, confirmation ou abandon de panier, création de compte, etc.

Avant de vous pencher sur leur configuration, il est important de hiérarchiser ce qui compte vraiment pour votre entreprise.

Qu’est-ce qu’une conversion pour vous ? Et une micro conversion ? Par exemple, une vente est une conversion, mais vous pouvez aussi compter la demande d’un devis comme une micro conversion.

Une fois vos objectifs clairement déterminés, il ne vous reste plus qu’à les ajouter à Google Analytics.

Pour cela, rendez-vous dans Admin > Vue > Objectifs et laissez-vous guider par les options disponibles par défaut. Vous pouvez aussi choisir de créer vos propres objectifs personnalisés.

Créez vos propres objectifs personnalisés avec Google Analytics

Cela vous permettra de rapprocher les sources de trafic, les données démographiques des visiteurs et d’autres segments pertinents pour voir d’où proviennent la majorité de vos conversions.

Sur ce point, il est important de créer des « groupes » de visiteurs, que l’on appelle segments. Vous pouvez en effet segmenter vos visiteurs selon une ou plusieurs dimensions :

Par exemple : homme, 35-49 ans, originaire d’Ile-de-France, équipé d’une tablette

Là encore, tout est possible : c’est à vous de choisir ce qui est le plus pertinent pour votre activité.

Comment suivre les clics sortants et événements sous WordPress ?

Vous aimeriez savoir sur quels boutons ou liens vos visiteurs ont cliqué ? Google Analytics donne la possibilité d’ajouter un code manuellement, ce qui peut vite s’avérer fastidieux sous WordPress.

Heureusement, le plugin Google Analytics by Yoast vous permet de suivre en quelques clics les téléchargements et liens sortants en liant votre site ou blog WordPress à votre compte Google Analytics.

Le plugin Google Analytics by Yoast vous permet de suivre les téléchargements et liens sortants

C’est un plugin épatant, en particulier pour les sites qui reposent sur l’affiliation. Deux versions existent : la gratuite est déjà un bon début.

Cela vous permettra aussi de regarder plus précisément le chemin de navigation qui conduit vers ces clics.

Créez des KPI pour mesurer rationnellement votre progression

Un KPI, ou indicateur de performance clé, vous permet de mesurer l’efficacité de vos campagnes et actions au regard des objectifs que vous avez fixés.

Il est important de déterminer quels KPI comptent pour vous. Vous pourrez ainsi régulièrement faire le point sur ce qui fonctionne dans votre stratégie web, ce qui devrait être optimisé, voire même ce qui doit être abandonné.

Les KPI ne sont pas des données brutes mais des ratios, moyennes, quotients ou taux. Ils doivent être analysés dans un contexte spécifique (comparaison à une autre période, variation suite à la mise en œuvre de campagnes spécifiques)…

N’hésitez pas à créer des sous-ensembles pour obtenir une analyse plus précise. C’est le cas notamment du taux de conversion, qui a plus de sens lorsqu’on l’affine.

Vous l’aurez compris : l’utilisation de Google Analytics n’a de sens que si elle s’inscrit pleinement dans votre vision stratégique et commerciale.

Peu importe qu’une page attire 10 000 visiteurs par mois si elle ne contribue pas à votre chiffre d’affaires…

Le suivi, la remontée, le croisement des différentes données et leur analyse au regard de vos objectifs doivent vous permettre de prendre des décisions claires.

Si ce n’est pas le cas, c’est que vous ne vous concentrez pas sur ce qui importe et vous laissez peut-être emporter par des chiffres qui font plus de bien à l’ego qu’à votre business en ligne…

Pour vous aider à bien suivre vos KPI, vous pouvez  utiliser les fonctionnalités de rapports personnalisés et de tableaux de bord personnalisés proposées par l’outil :

Eliminez le trafic invalide de vos données Google Analytics

De nombreux robots (bots) et spammeurs visitent quotidiennement votre site. Pour ne pas prendre en compte ce trafic qui fausse vos analyses, il est important d’en exclure les données.

Google Analytics vous donne plusieurs options pour « nettoyer » votre trafic :

  • Se débarrasser des robots les plus connus : Google Analytics a ajouté une fonctionnalité très utile (et gratuite) pour contrer les robots les plus connus. Pour activer cette option, rendez-vous dans Paramètres de la vue > Filtrage des robots.

Eliminez le trafic invalide de vos données en vous débarrassant des robots les plus connus

  • Ne pas prendre en compte certains sites, en particulier les « spam referrers » les plus actifs : darodar.com, ilovevitaly.co, econom.co, blackhatworth.com… Pour cela, rendez-vous dans Admin > Propriété > Informations de suivi > Liste d’exclusion de sites référents

Eliminez le trafic invalide de vos données Google Analytics en excluant certains sites référents

Vous pouvez y ajouter tous les sites spammeurs à la main. Notez que cela ne les empêche pas de vous rendre visite. Pour bannir des sources de trafic, d’autres manipulations sont nécessaires (via le fichier .htaccess par exemple).

Pour des données encore plus représentatives, vous pouvez exclure le trafic interne, tel que celui provoqué par des collaborateurs de votre entreprise, en excluant les adresses IP de votre entreprise. Si vous êtes entrepreneur indépendant, la question se pose moins.

A quelle fréquence analyser vos données ?

Tout dépend de vos objectifs et du dynamisme de votre site Web. Si vous publiez un article de blog par semaine et ne faites pas d’efforts particuliers ou de campagnes payantes, rien ne sert de consulter vos données tous les jours.

En revanche, dès lors que vous mettez en place une stratégie d’inbound marketing, une campagne sur réseaux sociaux ou encore des annonces AdWords, il est important de vous fixer un calendrier précis d’analyse des données.

En un mot : soyez régulier. Que vous choisissiez d’adapter vos actions tous les mois, tous les trimestres ou trois fois par an, tenez-vous en à votre planning et surveillez de près les résultats des efforts fournis.

N’oubliez pas de prendre en compte la saisonnalité de votre activité. Par exemple, pour un site enregistrant une forte activité commerciale pour Noël, le mois de décembre devrait être comparé avec celui de l’année précédente, et non avec les mois précédents.

En conclusion

Cet article ne peut bien sûr pas aborder de manière exhaustive l’extraordinaire champ des possibles offert par Google Analytics (test A/B, fonctionnalités avancées pour l’e-commerce, etc.).

Cependant, il vous permet de bien configurer les bases de votre suivi Google Analytics sur votre site ou blog WordPress, avant de peut-être passer à la vitesse supérieure dans un second temps.

Vous avez une question, une remarque ou un retour d’expérience ? Laissez un commentaire ci-dessous !

Pin It on Pinterest

Share This