optimisation seo

Optimisation SEO : 11 erreurs à absolument éviter !

Vous cherchez à améliorer votre référencement organique et travaillez votre optimisation SEO en conséquence ?

Dans ce cas, vous savez déjà que certaines pratiques sont à éviter.

Au-delà du keyword stuffing, voici 11 erreurs à éviter pour non seulement faire progresser votre site Web dans les pages de résultats des moteurs de recherche, mais aussi éviter les pénalités.

1) Vous ne prenez pas le temps de faire vos recherches de mots clés

Vous faites une optimisation SEO du contenu à l’aveugle parce que vous « pensez » qu’un internaute recherche X ou Y expression est une erreur répandue.

Bien sûr, vous connaissez votre marché. Mais la recherche de mots clés vous permet d’identifier précisément ce que les internautes recherchent, plutôt que d’essayer de le deviner.

– Quel vocabulaire utilisent-ils ?

– Quelles expressions sont les plus recherchées ?

– Quels synonymes peuvent être pertinents pour votre site Internet ?

Une vaste panoplie d’outils vous permet d’identifier les termes qui correspondent à la thématique de votre site Web et d’évaluer leur pertinence dans votre stratégie, qu’ils soient gratuits (Outil de Planification des Mots Clés de Google) ou payants (SEMRush, Mazen, etc.).

2) Vous n’optimisez pas votre contenu pour les mots clés les plus susceptibles de convertir

Que vous teniez une boutique e-commerce, un blog monétisé ou un site vitrine pour promouvoir vos services, votre objectif n’est pas d’avoir le maximum de trafic, mais d’avoir le maximum de trafic ciblé.

Ne tombez pas dans les pièges suivants :

  • Optimiser pour des mots clés globaux alors que vous visez une clientèle locale
  • Optimiser pour des mots clés génériques, mais qui attirent un trafic peu intéressé par vos offres
  • Optimiser pour des mots clés qui attirent des visiteurs en quête d’informations ou de produits gratuits, sans aucune intention d’aller plus loin. 

Montrez-vous le plus spécifique possible. Lorsque vous recherchez les mots clés destinés à être intégrés sur votre site Internet, prenez-vous le temps de les classer selon leur degré d’intention d’achat ?

Si vous ne le faites pas, il y a de fortes chances pour que vous n’optimisiez pas votre contenu pour les bons mots clés.

Il existe plusieurs degrés d’intention de l’internaute lorsqu’il fait ses recherches en ligne. Les termes « acheter, commander, réserver, réduction, avis » et autres mots qui rendent une requête plus précise qu’une simple recherche générique sont particulièrement pertinents pour attirer des visiteurs qui sont déjà à un stade d’intérêt avancé.

Plutôt que de vous focaliser uniquement sur les mots clés génériques à fort volume de recherche, pensez aussi aux déclinaisons qui visent un public susceptible d’être converti.

3) Vous négligez les expressions de longue traîne

Une erreur très courante est de négliger certains mots clés car leur volume mensuel de recherches n’est pas très important.

Or vous avez sûrement déjà entendu parler de la « longue traîne » (long tail), expression popularisée dans un article de Chris Anderson pour Wired Magazine.

Le principe est simple : pour 10 à 20% de mots clés primaires généralement très concurrentiels, on trouve 80% de termes liés plus précis.

Imaginons par exemple que vous vendez des chaussures en ligne.

Plutôt que de viser uniquement « chaussures », vous pouvez affiner via les mots clés de longue traîne pour mieux vous référencer et attirer du trafic très qualifié :

  • Chaussures mariage homme noir
  • Chaussures semi marathon nike femme 38
  • Vente privée chaussures derby bicolores

Etc.  Pour identifier les termes de longue traîne et les intégrer à votre stratégie d’optimisation SEO, vous pouvez utiliser un outil comme Keywordtool.io, UberSuggest ou KeywordShitter.
optimisation seo-exemple-longue-traine-outil

Prendre en compte la longue traîne dans sa stratégie SEO est essentiel, notamment en e-commerce. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si Amazon en est le champion… Aujourd’hui, on estime que 70% des recherches en ligne portent sur ce type d’expressions (source : Moz).

Une fois agrégées toutes les recherches liées à la longue traîne, vous constaterez que le volume de trafic (et de ventes) que vous pouvez en tirer est particulièrement intéressant.

Notez que la longue traîne est également un bon moyen d’obtenir d’excellents résultats dans le cadre de vos campagnes PPC.

4) Vous négligez les images dans l’optimisation SEO

Utiliser de belles images pour illustrer vos articles fait vraiment la différence, tant sur le plan de l’expérience utilisateur que pour l’impact des partages sociaux et l’illustration de vos propos. Dans le cas d’un site e-commerce, c’est même un levier à part entière de conversion.

Pour autant, beaucoup de personnes (et sociétés) négligent l’optimisation SEO de leurs images, ce qui est particulièrement dommage dans la mesure où il est parfois plus facile d’être bien positionné au niveau des résultats de Google Images – avec le trafic que cela implique.

Optimisez vos visuels de la manière suivante :

  • Renommez les photographies, dessins et schémas avant de les charger sur votre site, en prenant soin d’y intégrer régulièrement votre mot clé primaire et des expressions secondaires ;
  • Remplissez les balises « alt » de la même manière (si vous utilisez WordPress pour votre blog professionnel, rien de plus simple : l’option vous est proposée au moment de l’insertion) ;
  • Ajoutez parfois une légende, lorsque le contexte s’y prête.

Pourquoi faire tout cela ?

Souvenez-vous que les crawlers (robots d’indexation) des moteurs de recherche ne peuvent pas « voir » les images, mais uniquement le texte…  Vous devez donc leur donner de la matière.

5) Votre site est trop lent

Le Web doit être rapide. Ce n’est pas nous qui le disons, mais bien Google.

Lorsque vos pages mettent trop de temps à se charger (qu’il s’agisse de quelques millisecondes ou de secondes complètes), voici ce qu’il se passe :

  • Le référencement de la page concernée se dégrade (la vitesse étant un critère d’optimisation SEO)
  • Votre taux de rebond augmente
  • Une partie de vos leads et de vos ventes « disparaît » (près de 40% au-delà de 3 secondes dans le cas d’un site e-commerce).

Si le contenu et l’obtention de liens sont importants, l’optimisation SEO on-site est elle aussi fondamentale ! Prenez le temps de tester la vitesse de vos pages et d’optimiser votre site Internet en conséquence.

optimisation-seo-vitesse-referencement-seo

Vous pouvez consulter notre article sur les outils de test de vitesse afin d’évaluer vos performances. Vous y lirez aussi nos conseils pour résoudre les principaux problèmes qui ralentissent votre site.

6) Vous ne faites pas d’optimisation SEO pour  les balises importantes de chaque page

Si les meta descriptions ne sont plus prises en compte dans les critères de référencement, d’autres sont importantes :

  • La balise <title> (balise titre), qui doit être unique pour chaque page de votre site Web
  • Les balises qui structurent votre page (h1, h2, etc.). Plutôt que de multiplier l’insertion de votre mot clé cible, optez pour des variations dans le même champ lexical et des synonymes.

Pour revenir aux meta descriptions, nous vous conseillons de les rédiger tout de même, car il s’agit souvent des extraits qui s’affichent dans les pages de résultats (SERP) et lors du partage sur les réseaux sociaux.

Voyez-les comme un « teaser » qui doit donner envie aux internautes de cliquer et de venir visiter votre site Web.

7) Vous n’utilisez pas de données structurées (Schema.org)

Les données structurées permettent à Google d’ajouter des « extraits enrichis » et fonctionnalités à vos pages lorsqu’elles apparaissent dans les résultats de recherches. Elles peuvent aussi permettre d’accéder au Knowledge Graph.

Si vous avez déjà utilisé les rich snippets, vous devez comprendre de quoi il s’agit : Schema permet de mieux décrire aux moteurs de recherche ce que votre contenu signifie, et pas seulement ce qu’il dit.

Voici par exemple ce que ce peut donner un marquage d’événements sur un site :

optimisation seo-donnees-structurees-seo-schema-org

Source : Support Google

Pour en savoir plus sur Schema.org, né de la collaboration entre Google, Yandex, Bing et Yahoo !, rendez-vous sur le site officiel. Vous pouvez aussi utiliser l’Outil d’aide au balisage de Google.

8) Votre site contient du contenu dupliqué (et pas uniquement au niveau des articles)

Le contenu dupliqué n’est pas limité à une simple copie d’un article existant. En réalité, d’autres facteurs peuvent fortement impacter vos efforts de référencement et d’optimisation SEO, tels que :

  • La version imprimable d’une page Web
  • Des discussions de forum
  • Différentes URL qui pointent vers une même page (un cas fréquent dans le cas des sites e-commerce)

Les cas de duplication sont nombreux et variés.

Vous pouvez par exemple régler les problèmes rencontrés en utilisant des redirections 301, des URL canoniques, des domaines de premier niveau, en indiquant à Google Search Console comment vous souhaitez que votre site soit indexé, en étant cohérent dans la manière de construire, organiser, nommer et hiérarchiser vos pages, ou encore en prenant soin d’obtenir un lien vers votre site Internet lorsque vous syndiquez une partie de votre contenu. Ce ne sont bien sûr que des pistes de travail, que vous devez adapter à votre situation particulière.

9) Vous vous focalisez sur le nombre de liens entrants, plutôt que sur leur qualité

Attirés par la promesse de bonnes positions rapides et de liens entrants massifs, beaucoup d’entrepreneurs font l’erreur de se focaliser sur le nombre de backlinks obtenus, plutôt que sur leur qualité.

Un lien depuis un site de qualité ou blog populaire vous aidera bien plus à améliorer votre référencement que des milliers de liens de mauvaise qualité (qui peuvent d’ailleurs menacer ce dernier).

Visez des sites Internet pertinents dans votre secteur et mettez en œuvre une stratégie de contenu à forte valeur ajoutée pour parvenir à créer une relation avec eux et obtenir des liens. Un bon référenceur professionnel vous aidera à le faire.

10) Vous n’ajoutez pas de liens sortants à vos articles

Les liens externes (outbound links) sont des liens qui pointent vers d’autres sites et blogs que le vôtre.

Vous hésitez peut-être à en ajouter, de peur de voir vos visiteurs quitter votre site. Cette erreur affaiblit vos efforts d’optimisation SEO.

Au contraire, choisissez des sites de qualité et des ressources qui complètent parfaitement ce que vous proposez déjà à vos internautes. Les liens externes contribuent à votre référencement (vous pouvez en lire plus à ce sujet dans cet article de Moz, dont est issue l’image ci-dessous).

optimisation seo-liens-externes-outbound-link-seo-moz

11) Vous négligez le référencement local

Si votre entreprise est implantée localement (qu’il s’agisse de bureaux, de services ou de zones de livraison spécifiques), ne pas faire d’optimisation SEO de votre site Internet pour le référencement local vous fait passer à côté de nombreuses opportunités.

De Google My Business aux annuaires locaux et indications géographiques sur votre site, vous devez absolument prendre le temps de vous référencer localement.

Conclusion

Il existe bien sûr d’autres approches pour bien travailler votre optimisation SEO (signaux sociaux, mobile, etc.), mais vous pouvez d’ores et déjà optimiser ces points sur votre site.

N’oubliez pas que le travail sur votre référencement se fait sur la longueur et nécessite des efforts réguliers. Prenez le temps de faire auditer votre site Internet et d’établir une stratégie SEO à moyen et long termes, tout en prenant soin d’éviter ces erreurs courantes.

Avez-vous d’autres suggestions d’erreurs à éviter en termes d’optimisation SEO ? Partagez votre retour d’expérience avec nous !

Pin It on Pinterest

Share This