Comment faire connaître son entreprise sur Internet

Comment faire connaître son entreprise sur Internet

Vous avez envie d’étendre vos activités en ligne, mais ne savez pas par où commencer ?

Construire un site Internet, créer et entretenir un blog, ouvrir une page Facebook pour votre entreprise… Sans stratégie solide, ces bases ne suffisent pas à faire connaître une société. Chaque jour en effet, des milliers de blogs et sites Internet font leurs premiers pas sur le Web : comment se différencier pour en faire un véritable levier marketing ?

Voici mes conseils sur comment faire connaître son entreprise sur Internet, pour vous aider dans votre développement en ligne.

Construisez un site Internet riche et mis à jour

Si certaines agences peuvent se contenter d’un site « one page », c’est-à-dire d’une page unique que l’on fait défiler pour obtenir les informations essentielles sur la société, la grande majorité des entreprises a besoin de plus que cela pour se faire connaître.

La plupart de vos clients potentiels ne vous trouveront jamais, sinon.

Votre première étape est donc la construction d’un site Internet de plusieurs pages :

  • Une page d’accueil qui explique clairement et en moins de 4 secondes ce que le visiteur va trouver chez vous
  • Qui vous êtes (historique de la société, savoir-faire)
  • Ce que vous proposez (expertise, produits, services)
  • Vos tarifs si vous le souhaitez
  • Votre équipe
  • Un portfolio et des références
  • Des témoignages de clients
  • Une page de contact…

Ces éléments sont la base d’un site Internet professionnel.

Maintenant que vous avez votre base de travail, comment le faire vivre pour augmenter sa visibilité et son trafic ?

Pour aller plus loin, il est important de lui ajouter des pages régulièrement : pour cela, la meilleure solution est d’ajouter un blog à votre site d’entreprise.

Vous pouvez le nommer différemment (« actualités », « conseils »…), mais l’idée est de publier régulièrement des contenus différents de votre site « fixe ».

Pourquoi ?

  • Vous augmenterez votre référencement naturel
  • Vous toucherez une audience plus large
  • Vous pourrez plus facilement générer des contacts (leads) en ligne
  • Vous pourrez être vraiment actif sur les réseaux sociaux

En d’autres termes : plus de trafic, plus de leads qualifiés et plus de notoriété pour votre société.

Pour ajouter un blog à votre site existant, je vous conseille d’installer WordPress dans un sous-répertoire.

Soyez trouvé sur les moteurs de recherche

Même avec plusieurs pages et un blog actif, obtenir du trafic « naturel », c’est-à-dire des pages bien référencées sur Google ou Bing, demande des efforts d’optimisation et de publication supplémentaires.

Préparez bien votre site Internet

Reliez-le dès le départ à un compte Google Webmaster Tools et à Google Analytics pour obtenir toutes les données stratégiques nécessaires à votre stratégie de contenu.

Ensuite, créez des catégories claires et une structure de navigation fluide qui permettent à un utilisateur de trouver ce qu’il cherche en moins de 3 clics.

Une fois votre « squelette » de site affiné et mis en ligne, n’oubliez pas de soumettre votre sitemap aux principaux moteurs de recherche.

Faites des recherches de mots clés pour maximiser votre impact

Pour savoir comment être plus visible, il faut d’abord identifier ce que les internautes tapent lorsqu’ils effectuent une recherche dans votre secteur.

Connectez-vous à Google Keyword Planner et entrez différentes variations de vos mots clés principaux. Vous aurez une meilleure idée des volumes mensuels de recherches pour chaque expression et obtiendrez des suggestions de mots clés apparentés.

Faites des recherches de mots clés pour maximiser votre impact

Compilez toutes vos recherches dans un même document (Excel ou Google Drive, par exemple), afin de savoir sur quel terme axer chaque nouveau contenu.

Optimisez votre blog et vos articles individuels

Dès la conception et la publication de vos premiers articles, efforcez-vous de respecter ces quelques règles pour construire votre référencement.

  • Pertinence du contenu : évitez de vous éparpillez et écrivez sur les thématiques qui correspondent vraiment à vos objectifs et votre stratégie éditoriale. Cela vous permettra d’associer votre site et votre blog à un univers lexical précis.
  • Titres optimisés : vos titres d’articles doivent amener vos visiteurs à cliquer, mais également être optimisés pour ressortir dans les SERPs (pages de résultats des moteurs de recherche). Incluez votre mot clé principal en début de titre et ajoutez-y un élément différenciant qui le détachera des autres sites.
  • Un seul mot clé cible par article : inutile d’essayer d’insérer tous vos mots importants sur une même page, c’est aussi contreproductif qu’illisible. Choisissez un terme pour chaque contenu et déclinez-le avec différents synonymes. Vous pouvez aussi l’insérer en tout début d’article (dans votre introduction) et dans un sous-titre (balise h2 ou h3).
  • Balises meta bien remplies : pour chaque contenu publié, remplissez les balises metas, y compris la description de votre page.
  • Liens internes et externes : tous vos articles devraient contenir des liens qui pointent vers d’autres pages de votre site, mais aussi vers des contenus tiers.
  • Images optimisées : évitez de charger des images qui s’appellent « P0925X », c’est-à-dire le nom par défaut que leur attribue votre appareil, et renommez chacune d’entre elles avant de l’envoyer sur votre site Internet. Ensuite, remplissez soigneusement sa balise « alt » en décrivant à quoi correspond l’image… et en y insérant vos mots clés et leurs dérivés.
  • Publication fréquente: je l’ai déjà évoqué dans de précédents articles, mais plus un blog d’entreprise publie d’articles par mois, plus son trafic, sa visibilité et le nombre de leads obtenus augmentent. Même si vous ne tenez pas ce rythme à long terme, essayez de publier entre 3 et 4 fois par semaine pendant les premiers mois.
  • Des articles avec de la matière : visez un minimum de 500 mots et visez parfois 1 500 à 2 000 mots sur des thématiques à fort potentiel de visibilité et de trafic.
  • Des relations avec d’autres sites Internet : c’est l’un des points importants en référencement. Il vous faut obtenir des « backlinks », c’est-à-dire des liens depuis d’autres sites. Créez des tutoriels et articles riches en informations et conseils et proposez ensuite à différents webmasters de les intégrer à leur sélection de contenu. Prenez aussi le temps de commenter les articles d’autres blogs sectoriels.
  • Un référencement local travaillé : si votre entreprise a une implantation géographique précise, inscrivez-la sur Google My Business.

Un référencement local travaillé

L’optimisation pour le référencement va bien sûr plus loin, mais vous serez déjà bien parti en suivant ces conseils.

Promouvez activement votre contenu

Pour augmenter la visibilité en ligne de votre entreprise, vous devez passer autant de temps à créer du contenu (articles, vidéos, infographies, podcasts…) qu’à le promouvoir.

Créez dès le départ un plan précis de partage et de promotion, que vous pouvez diviser en deux parties : la promotion gratuite et les campagnes payantes.

  • Promotion gratuite

Elle inclut le partage sur vos comptes sociaux (Facebook, Twitter, communautés Google+, groupes LinkedIn, Pinterest, Instagram, Reddit…). L’idée n’est pas d’être présent partout, mais de vous focaliser sur les réseaux sociaux qui fonctionnent le mieux pour votre entreprise.

Vous pouvez mesurer cet aspect en consultant vos rapports Google Analytics : quel site draine le plus de trafic ? Lequel apporte des visiteurs qui convertissent sur votre site ?

Chaque réseau ayant ses propres codes, retravaillez vos titres, vos visuels et la présentation de votre travail pour chacun d’entre eux.

Si vous êtes orienté B2B, il peut être particulièrement intéressant de transformer votre contenu en ensemble de slides, puis de les charger sur le site SlideShare. N’oubliez pas d’y ajouter une URL et des call to action (CTA) !

D’autres astuces incluent la mise en avant indirecte de vos articles en partageant d’autres sites qui publient sur des sujets similaires et en y ajoutant une fenêtre Snip.ly, ou encore la création d’une chaîne YouTube à votre nom pour créer des vidéos liées à chaque article.

Enfin, prenez le temps de bien préparer votre newsletter et d’avertir vos abonnés de la publication d’articles qui pourraient les intéresser.

  • Promotion payante

Sur Internet, la promotion de contenu peut revêtir différentes formes : mise en avant sur Facebook, publicité Twitter, Paid Discovery sur StumbleUpon… voire même dans certains cas, via une campagne PPC AdWords.

Lorsque certains articles, guides gratuits, ebooks ou vidéos sont particulièrement riches et stratégiques pour votre blog d’entreprise, n’hésitez pas à ajouter quelques euros pour les promouvoir sur un ou plusieurs sites et réseaux sociaux.

Créez un programme d’affiliation

L’affiliation consiste à rémunérer au clic, à l’action ou à la vente des sites et blogs tiers pour qu’ils fassent la promotion de vos produits et services.

Vous pouvez créer vous-même votre programme ou vous tourner vers l’une des plateformes spécialisées dans la mise en place et le tracking des campagnes.

Cette approche mérite d’être bien encadrée pour éviter les fraudes et abus, mais elle a le mérite, lorsqu’elle est bien menée, d’obtenir des centaines d’articles promotionnels et de mise en avant de vos produits sur le Web.

Soyez actif sur les réseaux sociaux

Le SEO ne suffit pas : vous devez aussi construire une stratégie de SMO (Social Media Optimization), qui consiste à développer stratégiquement votre présence sur les réseaux sociaux.

Créez une page Facebook et un compte Twitter pour commencer. Ils vous serviront de relais pour vos propres articles, mais aussi pour échanger avec d’autres personnes et engager votre communauté.

Dans certains secteurs, Pinterest et Instagram peuvent être d’importantes sources de visibilité : tout dépend de l’attractivité visuelle de vos produits et de votre marque.

Pour ne pas vous noyer sur les réseaux sociaux, automatisez les partages et obtenez des statistiques précises avec un outil comme Buffer.

Créez une newsletter

La majorité des visiteurs qui arrivent sur votre site consultent une page puis le quittent.

Beaucoup d’entre eux ne reviendront jamais. Il vous faut donc un moyen de les retenir pour pouvoir les recontacter, les familiariser avec votre nom et votre offre, et toucher à travers eux de nouveaux clients potentiels. En résumé, convertir vos visiteurs en prospects.

Le plus efficace est d’ajouter des formulaires d’inscription à votre site et à votre blog. Proposez un bonus pour les inciter à s’inscrire (vidéo ou livre blanc gratuit) et concevez de bonnes newsletters avec votre outil d’email marketing préféré (MailChimp, GetResponse etc.).

Comment faire connaître son entreprise grâce à un concours

Pour faire connaître votre société, l’organisation d’un jeu ou d’un concours peut vraiment être efficace.

Choisissez un lot qui n’intéresse que votre public cible, faute de quoi vous attirerez des visiteurs peu intéressés par votre offre. Ainsi, il faut souvent éviter les lots génériques tels que iPad, iPhone etc.

L’impact d’un concours efficace est triple :

  • Plus de notoriété sur les réseaux sociaux
  • Plus de contacts qualifiés
  • Plus de trafic

Pour vous protéger d’éventuels abus, vous pouvez déposer un règlement auprès d’un huissier.

Tout aussi ludique mais présenté différemment, vous pouvez mettre en concurrence vos premiers ambassadeurs en les récompensant selon le nombre de partages, d’inscrits ou de recommandations générées.

Ce système de « récompense sociale » vous permettra d’attirer plus de trafic tout au long de l’année. Pour créer votre première campagne, vous pouvez utiliser l’outil Gleam.io, très efficace !

Comment faire connaître son entreprise grâce à un concours

Avez-vous déjà réfléchi à la manière d’augmenter la visibilité en ligne de votre entreprise ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Crédit image : Free Press

Pin It on Pinterest

Share This