Web marketing : comment analyser l’efficacité de votre marketing digital (et l’améliorer)

Augmenter son trafic, faire exploser le compteur des fans sur Facebook, tenir un blog régulièrement pour améliorer son référencement naturel, faire de la publicité AdWords, mettre en place des campagnes d’email marketing automatisées, participer à des groupes LinkedIn ou Google Plus, se démener pour récolter des leads… N’avez-vous pas la tête sous l’eau ?

Si c’est le cas, c’est que l’efficacité de votre marketing digital peut être optimisée. Si vous n’avez pas de vision claire et de système solide pour encadrer et évaluer vos actions, vous risquez non seulement de frôler le burn-out, mais surtout de vous épuiser sans savoir si vos efforts paient vraiment.

Comment analyser l’efficacité de votre web marketing en vue de l’améliorer ? Les points suivants devraient vous aider.

Soyez clairs sur vos objectifs

Le marketing web ne revient pas à essayer de tout obtenir par tous les moyens disponibles. Il s’agit de mettre en place des actions rationnelles pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Avant de perdre votre temps à répéter des actions qui ont peu d’impact, de vous ruiner sur des campagnes qui ne sont peut-être pas les meilleures pour vous, ou d’investir dans des outils qui ont l’air révolutionnaires mais ne sont pas forcément la solution la plus adaptée à vos buts et à votre audience, prenez le temps de lister vos objectifs, les critères qui permettent d’évaluer vos résultats, ainsi que les données dont vous disposez sur l’audience ciblée :

  • De quel budget global disposez-vous ?
  • Quels sont vos objectifs primaires et secondaires ? (Ventes, leads, gain de notoriété de la marque, référencement sur certains termes, presse)
  • Qui sont vos clients idéaux ?
  • Qu’attendez-vous d’eux lorsqu’ils arrivent sur votre site ou vous rejoignent sur un réseau social ?
  • Quels types de contenus préfèrent-ils ?
  • Quels sites et réseaux sociaux fréquentent-ils ?
  • Quelles sont les solutions technologiques et ressources humaines à votre disposition ?
  • Combien pouvez-vous investir pour chaque conversion ?

Soyez le plus précis possible et honnête avec vous-même, en particulier sur le plan des moyens et du temps disponibles.

N’oubliez jamais cette question pour garder du recul sur vos efforts de marketing web : qu’apportent les comportements, événements et conversions anticipés à votre activité ? Pourquoi vous semblent-ils importants ?

Si vous ne pouvez pas y répondre clairement, c’est que vous devez affiner votre modèle.

Vos objectifs doivent être réalisables, compréhensibles, gérables et bénéfiques.

Mettez en place un système plutôt que d’avancer à l’aveugle

La principale cause d’échec d’une stratégie de webmarketing est de ne pas en être une…

Ce n’est pas tant la créativité de vos publicités et de votre contenu qui est alors en jeu, mais bien votre capacité à construire un système précis qui encadre toutes vos actions, s’oriente vers la réussite de vos objectifs et dont les effets sont clairement mesurables.

Avant même de commencer à créer et diffuser du contenu, à optimiser vos pages de vente et entretenir une relation avec vos prospects (lead nurturing), créez votre cadre de travail en amont :

  • Thèmes abordés, mots clés, estimation des volumes, problèmes résolus, public touché, mode de diffusion…
  • Allocation du budget / action
  • Liste et calendrier pour l’utilisation des outils de webmarketing dont vous disposez
  • Budget de campagnes PPC
  • Calendrier éditorial de publication
  • Répartition du travail (rédacteur, designer, etc.)
  • Planning d’audit régulier (quelles métriques, quels KPI, quelle fréquence ?)…

Le tout n’est pas de multiplier les tactiques et actions de manière indépendante, mais d’intégrer chacune d’entre elles à un système d’ensemble qui sert vos objectifs.

Par exemple, « obtenir 10 000 fans Facebook » n’est rien d’autre qu’une métrique d’ego si vous la considérez sans contexte. En revanche, si l’un de vos objectifs est de développer la notoriété de votre marque en minimisant votre dépendance au référencement naturel (Google, pour ne pas le citer), il peut être intéressant de le décliner ainsi :

Développement de la notoriété de ma société > notamment via une présence active sur Facebook > objectif 10 000 fans sur 6 mois > budget 800 euros par mois, 0,29 cts maximum par fan > 2 publications par jour dont 1 hebdo vers nos offres promotionnelles > installation d’un onglet MailChimp > automatisation avec Buffer > widget sur mon blog WordPress > audit hebdomadaire des campagnes…

Cet exemple est basique, mais cela vous donne une idée du type de question à vous poser pour aller plus loin que « je voudrais bien 10 000 fans Facebook, mes concurrents le font ».

Documentez vos efforts de web marketing

L’expérimentation fait partie de l’optimisation : la documentation de cette dernière vous aidera à progresser et à ne pas refaire les mêmes erreurs.

Si vous êtes entrepreneur individuel, il est très facile de noter tout ce que vous faites, des petites expérimentations (ajout d’un plugin, etc.) aux transformations plus profondes. Il vous suffit d’un simple document sous Google Drive ou Word : notez tout ce que vous faites, les problèmes rencontrés et les résultats obtenus. Cela vous évitera de répéter les mêmes erreurs. Vous pouvez même bloguer sur vos tests, réussites et échecs : les entreprises « transparentes » sur leur processus fidélisent beaucoup leurs lecteurs !

Evaluez régulièrement votre ROI au regard de vos KPI

Ces deux acronymes doivent entrer dans votre vocabulaire quotidien.

Les KPI sont des indicateurs clés de performance. Ils vous permettent de savoir si vos efforts ont porté leurs fruits par rapport aux objectifs que vous vous étiez fixés, qu’il s’agisse d’un seuil de chiffre d’affaires, d’un nombre d’inscrits à votre newsletter ou encore du nombre de visionnages d’une vidéo.

L’investissement dans votre stratégie de webmarketing doit être rentable, que cela soit financièrement ou sur un plan plus difficile à calculer, tel que la notoriété de votre marque. Vous devez atteindre vos objectifs, bien sûr, mais tout en respectant le budget que vous vous étiez fixé.

En comparant vos KPI avec votre retour sur investissement, vous verrez aussi quels canaux ou tactiques sont les plus rentables.

Eliminez ce qui ne fonctionne pas

L’optimisation est une chose, l’acharnement en est une autre.

Si malgré vos efforts, vous voyez que certaines tactiques ou sources ne fonctionnent pas et finissent par vous coûter cher (en temps comme en argent), laissez-les de côté quelques temps. Si vos objectifs et votre audience évoluent petit à petit, vous pourrez de nouveau vous pencher dessus.

Choisissez les bons outils de webmarketing pour décupler vos résultats 

Vous n’êtes a priori pas surhumain et ne disposez pas de 7 x 24 h de travail individuel par semaine. Il est donc important d’automatiser et d’optimiser vos efforts de webmarketing avec des outils vraiment performants qui faciliteront non seulement votre travail quotidien, mais aussi l’impact de vos actions.

1) Connectez tous vos outils de marketing web avec Zapier

Zapier connecte toutes vos applications pour automatiser facilement votre travail et vos données.

Plus de 300 outils sont disponibles pour l’intégration, de MailChimp à Gmail en passant par Twitter, Evernote, Dropbox, Salesforce, Google Drive, Zoho, WooCommerce, SurveyMonkey, WordPress…

Finis les allers-retours laborieux et les connexions sans fin : Zapier vous offre un gain de temps considérable !

2) Automatisez vos publications sur les réseaux sociaux avec Buffer

Vous publiez encore sur Facebook et Twitter au cas par cas, après chaque publication d’article ? Buffer vous permet de gagner du temps et d’optimiser le partage de vos publications en prévoyant les tweets et partages à des moments réguliers de la journée.

Getting Started With Buffer

En ajoutant l’application à votre navigateur Chrome, vous pouvez même planifier le partage d’un article ou d’une image depuis un autre site, taguer la personne concernée et laisser faire le système pendant que vous vaquez à vos occupations.

Buffer vous livre aussi des statistiques et analyses sur votre compte (version Premium).

3) Maximisez votre impact sur Twitter avec Tweriod

En twittant au mauvais moment, vous réduisez considérablement la portée de votre message. Tweriod analyse votre compte et vous livre les meilleurs moments pour tweeter en fonction du taux d’interaction de vos followers. Si vous utilisez Buffer, vous n’aurez plus qu’à lier les deux :

4. How to Link your Buffer account with Tweriod

4) Retrouvez toutes vos idées avec Evernote

Vous lisez quantité d’articles et visionnez des vidéos passionnantes qui peuvent vous servir d’illustrations ou de références lors de l’écriture de vos articles ?

Plutôt que de devoir réexaminer l’intégralité de votre historique au moment d’écrire, installez l’application Evernote Web Clipper pour bookmarker en quelques clics les URL qui vous paraissent intéressantes.

The Evernote Web Clipper

Non seulement vous pourrez les consulter depuis n’importe quel appareil, mais en plus vous pouvez les organiser par dossier. Cela prend moins de 10 secondes !

Retrouvez toutes vos idées web marketing avec Evernote

5) Générez des titres originaux grâce à Portent

Ce n’est un secret pour personne : même si vous avez le meilleur contenu sur un sujet, personne ne lira votre article si son titre n’est pas travaillé pour inciter au clic.

Il a beau être en anglais, cet outil peut libérer votre créativité en matière de titres. Entrez simplement un mot clé ou le sujet que vous traitez dans un article, et parcourez les différentes suggestions du générateur.

Générez des titres originaux grâce à Portent

6) Croisez des thématiques et trouvez de nouveaux sujets avec l’outil d’HubSpot

Vous séchez pour la mise à jour de votre calendrier éditorial ? Essayez le générateur de sujets développé par HubSpot, le leader en inbound marketing. Vous pouvez croiser différents mots et notions…

Croisez des thématiques et trouvez de nouveaux sujets avec l'outil d'HubSpot

…et obtenir une liste de sujets d’articles. Exemple pour les mots “digital marketing” et “online marketing” :

Générez des sujets d'articles pour votre web marketing avec l'outil d'Hubspot

Déléguez une partie du travail

Lorsque l’on se lance sur Internet, il peut être tentant de tout faire soi-même pour limiter les coûts de chaque action. Néanmoins, au fur et à mesure que le temps passe et que votre activité croît, il est important de déléguer une grande partie de vos tâches de web marketing, et ce pour plusieurs raisons :

  • Vous gagnez du temps et pouvez vous concentrer sur votre cœur de métier
  • Vous faites appel à des experts dans leur domaine (rédaction, inbound marketing, maintenance de votre site WordPress, design, community management, référencement…)
  • Vous n’avez pas à « tout apprendre » : CSS, HTML, JavaScript, design, notions avancées de référencement, bonnes pratiques sur les réseaux sociaux, création de contenu de qualité, veille concurrentielle, design de bannières et de site… Tout cela est très chronophage et ralentit votre croissance. Avez-vous réellement envie de vous battre avec votre site à chaque fois qu’un problème survient, plutôt que de prendre soin de vos clients ou d’échanger avec vos prospects ?
  • Vous avez l’esprit libre pour coordonner le tout et garder une vision claire de la stratégie d’ensemble, plutôt que de vous perdre dans les détails.

En conclusion, améliorer votre stratégie de webmarketing passe par une rationalisation de vos actions au regard de vos objectifs de développement et des KPI que vous y avez associés. En investissant dans les bons outils (gratuits et payants, d’ailleurs), et en déléguant certaines tâches pour vous concentrer sur l’essentiel, vous ferez sans conteste progresser vos résultats obtenus en ligne.

Comment suivez-vous vos actions de web marketing ? Avez-vous pris des décisions qui ont radicalement amélioré votre manière de fonctionner ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

Crédit image : Rich Brooks

Pin It on Pinterest

Share This