Comment créer un blog WordPress facilement : LE guide ultime !

Vous avez décidé de créer un blog WordPress ?

Que ce soit pour vous-même, ou votre entreprise, vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, je vais vous guider pas à pas dans la création de votre blog avec WordPress.

Il n’y a aucun prérequis technique, vous n’avez pas besoin d’être un pro du HTML ou CSS. Il vous suffit de vous armer de votre boisson préférée et d'un peu de patience, et de suivre les étapes les unes après les autres.

Je vous donnerai aussi au fur et à mesure différents conseils pour vous éviter de commettre certaines erreurs, et bien sûr, partir sur les meilleures bases possibles !

Et si vous avez la moindre question, laissez un commentaire à la fin du guide. J’y répondrai dans les plus brefs délais.

Prêt à créer votre blog ? C’est parti !

Etape 1 : Choix de la plateforme pour votre blog (WordPress)

La première étape est de choisir la plateforme pour votre blog.

Il en existe des dizaines, vous avez probablement déjà entendu parler de WordPress, Tumblr, Wix ou encore Blogger.

La plateforme numéro 1 pour un blog (et de très loin), c’est WordPress.

WordPress est utilisé par plus de 25 % des sites dans le monde. Et si l’on considère le marché des Content Management System (CMS, en gros, un système qui permet de facilement ajouter du contenu sur son site sans devoir coder en HTML), la part de marché de WordPress est de plus de 55 %.

Vous l’aurez compris, WordPress est incontournable et c’est la plateforme que je vous recommande d’utiliser. C’est d’ailleurs la plateforme que j’utilise pour tous mes sites et blogs.

Pourquoi WordPress est devenu la plateforme numéro 1 ?

Il y a beaucoup de raisons pour cela :

  • WordPress est gratuit (WordPress est un logiciel libre et gratuit sous licence GPLv2+)
  • WordPress est facile à installer
  • WordPress est facilement customisable (vous pouvez aisément ajouter des fonctionnalités via l’installation de plugins (extensions), par exemple pour ajouter un formulaire pour s’inscrire à votre newsletter, ou bien pour permettre à vos visiteurs de partager facilement vos articles sur les réseaux sociaux)
  • Le design d’un site WordPress est facilement personnalisable via l’utilisation de thèmes, qui définissent l’apparence visuelle de votre blog
  • L’écosystème autour de WordPress est gigantesque. Il existe des milliers de développeurs proposant des plugins et thèmes (gratuits et payants), ainsi que des services de développement personnalisé et maintenance pour votre blog.
  • WordPress est sûr. Il est régulièrement mis à jour et vous serez à l’abri d’attaques et autres piratages sous réserve d’effectuer régulièrement ces mises à jour.

Vous pouvez bien entendu démarrer avec une autre plateforme, et celles-ci fonctionnent bien également.

Mais elles ne sont pas du tout comparables en terme d’évolutivité, vous serez beaucoup plus limité.

En fait, si vous vous décidiez de miser sur une autre plateforme, lorsque votre blog commencera à avoir du succès, il est fort probable que vous ressentirez le besoin migrer sur WordPress, et vous regretterez au passage de ne pas avoir démarré directement avec WordPress ;).

Choisir entre WordPress.org et WordPress.com

Si vous creusez le sujet WordPress, vous vous rendrez compte qu’il en existe deux versions.

WordPress.org est une solution auto-hébergée. C’est à dire qu’il vous faut souscrire un hébergement (on va y venir dans un instant) et ensuite installer WordPress sur votre hébergement. C’est dans cette configuration que vous pourrez disposer de tous les avantages mentionnés ci-dessus, et c’est celle-ci que je vous recommande fortement d’utiliser !

WordPress.com est une plateforme d’hébergement qui utilise le logiciel WordPress. C’est une formule clé en main qui ressemble à Blogger ou Tumblr.

C’est une option un peu plus facile à prendre en main, mais beaucoup plus limitée. En fait, c’est principalement en raison de toutes les limitations qu’elle est plus facile à prendre en main.

Parmi les points positifs, citons le fait que vous pouvez l’utiliser gratuitement dans sa formule d’entrée de gamme et que vous n’avez pas besoin de vous soucier des mises à jours techniques et sécurité.

Le gros point négatif de cette solution, c’est que vous êtes fortement limité, et ce à plusieurs niveaux.

Vous ne disposez que d’un choix beaucoup plus restreint de thèmes, vous ne pouvez pas installer de plugins.

Vous ne pouvez pas modifier le code de votre site (par exemple des fichiers PHP).

De plus, la forme de votre nom de domaine est imposée (nomdublog.wordpress.com), à moins de payer pour une formule premium. Une telle URL fait assez amateur et peu crédible. Elle est par définition à exclure pour toute entreprise, et pour tout particulier ayant quelques ambitions pour son blog.

Dernière chose : vous n’êtes pas vraiment maître de votre contenu. En effet, WordPress.com peut décider à tout moment de supprimer votre blog.

En résumé : Pour votre nouveau blog, optez pour la solution WordPress.org qui tournera sur l’hébergement de votre choix !

Choisir votre nom de domaine et votre hébergement

On rentre maintenant dans le vif du sujet.

Pour votre nouveau blog, vous allez avoir besoin de deux choses :

1) Un nom de domaine

Un nom de domaine correspond à l’adresse que vos visiteurs devront taper pour pouvoir vous trouver. Ainsi, le nom de domaine de ce site est www.evolyos.com.

Pour une entreprise, en général, le nom de domaine est déjà tout trouvé, il s’agit du nom de votre entreprise.

Pour un particulier, ou bien si vous souhaitez un nom différent que celui de votre entreprise, il vous faut un peu plus réfléchir.

Voici quelques conseils pour choisir un nom de domaine pour votre blog :

  • Facile à mémoriser. Evitez les noms de domaines longs et compliqués
  • Unique. Ne copiez pas le nom d’un site déjà existant
  • Facilement identifiable. Vous pouvez choisir un terme qui évoque de près ou de loin la thématique principale de votre blog
  • Inspirant confiance. Optez pour une extension connue de tous (.fr ou .com par exemple). Les extensions plus exotiques peuvent faire fuir.

Il existe plusieurs sites pour vérifier la disponibilité du nom de domaine que vous avez choisi. J’aime bien utiliser Domize pour sa simplicité et sa rapidité.

Choisir votre nom de domaine et votre hébergement

Remarque : Pour afficher la disponibilité de votre nom de domaine avec l’extension .fr, il faut cliquer sur “Options” et sélectionner “.fr” dans la liste des autres TLDs.

L’enregistrement d’un nom de domaine coûte généralement une dizaine d’euros par an. Cependant, celui-ci est souvent offert lors de l’achat d’un nouvel hébergement, comme nous allons le voir par la suite.

2) Un hébergeur

L’hébergeur est le prestataire de services qui va héberger votre blog. Il va vous mettre à disposition une partie d’un serveur (en gros, un ordinateur connecté à Internet) qui contiendra votre blog, à savoir vos articles, vos images, mais également le logiciel WordPress ainsi que les thèmes et plugins que vous installerez.

Un hébergement pour démarrer un blog coûte généralement entre 2 et 5 euros par mois, soit le prix de un ou deux cafés. Ce n’est pas grand chose, mais il faut faire attention de miser sur le bon hébergeur afin de construire votre blog sur une base solide !

Comment choisir son hébergeur ?

Il existe des centaines d’hébergeurs et les formules proposées semblent assez comparables à première vue.

Alors comment choisir ?

En fait, lorsqu’il s’agit de choisir un hébergeur, il y a 3 critères principaux à prendre en compte :

1) Rapidité des serveurs. Vous voulez choisir un hébergeur dont les serveurs ne sont pas surchargés et qui va pouvoir afficher rapidement les pages de votre blog à vos visiteurs.

2) Taux de disponibilité (« uptime », exprimé en %). En gros, il s’agit du pourcentage du temps où votre site est disponible, c’est à dire accessible sur Internet. Il vous faut choisir un hébergeur avec un taux aussi proche que possible de 100%.

3) La réactivité et l’efficacité du support client. Un critère très important ! Si vous avez le moindre souci avec votre blog, il vous faut pouvoir disposer d’un support client efficace, et très réactif !

En prenant en compte ces 3 critères, l’hébergeur que je vous recommande est SiteGround.

C’est mon hébergeur de prédilection que j’utilise pour tous mes sites et blogs. Les serveurs sont ultra rapides et non surchargés (votre blog va s’afficher rapidement), leur taux de disponibilité est très bon. Et pour couronner le tout, le service client est excellent, le tout à des prix très compétitifs. Seul bémol pour certains, tout est en anglais (SiteGround est une société bulgare à la base).

Si vous préférez une interface en français, ainsi qu’un support client en français, je vous conseille d’opter pour PlanetHoster. C’est une société québécoise qui dispose de serveurs à Paris également. J’ai utilisé leurs services par le passé et j’en étais satisfait, en particulier en ce qui concerne le service client, efficace et rapide.

Vous l’aurez remarqué, je ne vous recommande pas les hébergeurs dont vous pouvez voir les publicités un peu partout (que je ne vais pas citer). Ceux-ci se distinguent en général par un marketing bien exécuté. Cependant, elles ne brillent ni par les performances de leurs hébergements, ni de leur support client. A fuir absolument !

En résumé: Pour votre nouveau blog, je vous recommande de prendre un hébergement chez SiteGround, ou chez PlanetHoster si la langue anglaise est un obstacle pour vous.

Etape 2 : Créer votre blog WordPress chez votre hébergeur

On rentre maintenant dans le très concret. A la fin de cette étape, vous disposerez d’un blog WordPress fonctionnel, sur votre nom de domaine.

C’est parti !

Remarque : Je vais vous montrer les étapes suivantes chez SiteGround. Le processus est très similaire chez PlanetHoster.

Si vous voulez utiliser un autre hébergeur (je ne sais pas trop pourquoi, mais bon 😉 ), vérifiez bien que cet hébergeur propose une installation facile de WordPress en un clic. Si ce n’est pas le cas, vous devrez le faire manuellement. Cela peut s’avérer un peu complexe et est à éviter pour les débutants. Si vous souhaitez le faire tout de même, voici la procédure à suivre.

Acheter votre hébergement

Rendez-vous chez SiteGround et cliquez sur « WordPress Services », puis sur « Choose Plan ». Vous devriez arriver sur un écran comme celui-ci :

Acheter votre hébergement

Je vous conseille d’opter pour la formule StartUp (à 3,95 € par mois) ou GrowBig (à 7,95 € par mois).

J’ai une préférence pour la formule GrowBig (c’est celle que je choisis pour chaque site ou blog que je lance) en raison des fonctionnalités premium incluses, telles que plus de sauvegardes (30 derniers jours contre le dernier jour pour la formule StartUp), ainsi que des fonctionnalités de cache plus poussées (utiles pour accélérer l’affichage de votre blog). Vous disposerez également d’un accès prioritaire au support client, et d'un site plus rapide.

Bref, tout ceci vaut bien quelques euros de plus selon moi, mais la formule StartUp peut faire l’affaire également.

Une fois que vous avez choisi la formule que vous souhaitez, cliquez sur le bouton « Get Started » correspondant.

Vous arriverez ensuite sur une page où vous devrez choisir un mot de passe pour votre compte chez SiteGround, rentrer vos informations personnelles ainsi que celles de paiement.

Acheter votre hébergement

Vérifiez que c’est bien la formule que vous avez choisie qui s’affiche, et que le Data Center sélectionné est Amsterdam. Cela veut dire que le serveur qui hébergera votre site sera situé à Amsterdam. C’est l’endroit à privilégier pour un blog français. Vous pouvez également choisir Londres.

Dernière chose, vous pouvez choisir de souscrire votre hébergement pour une plus longue durée (24 ou 36 mois au lieu de 12 mois), ce qui vous permettra de bénéficier du tarif promotionnel au delà des 12 premiers mois.

Choisir votre nom de domaine

Une fois que toutes les informations sont entrées, vous arriverez sur une page où vous pourrez choisir le nom de domaine pour votre blog. Sélectionnez « Registrer a new domain » et entrez le nom que vous avez choisi auparavant, ainsi que l’extension voulue.

A noter que l’enregistrement d’un nouveau nom de domaine vous est offert par SiteGround.

Si vous disposez déjà d’un nom de domaine, cliquez sur « I already have a domain » et entrez-le.

Par la suite, SiteGround vous demandera si vous souhaitez souscrire à des services supplémentaires, tels que le « Domain Privacy » pour éviter que vos coordonnées personnelles (nom, adresse, numéro de téléphone, adresse email) soient dévoilées par des requêtes WHOIS, ou bien un monitoring du piratage de votre site (« HackAlert Monitoring »).

J’ai tendance à prendre l’option « Domain Privacy » mais pas la seconde.

Quelques instants après avoir validé l’achat de votre hébergement, vous recevrez deux emails de confirmation, l’un concernant la validation du paiement, et l’autre concernant la validation de votre commande.

Installer WordPress sur votre blog

Nous allons maintenant installer WordPress sur votre blog.

Pour cela, ouvrez l’email de validation de votre commande (comportant l’objet « Order Confirmation »), et cliquez sur My Accounts. Vous pouvez également vous rendre directement à l’adresse https://ua.siteground.com/login.htm . Identifiez-vous avec les identifiants choisis lors de la création de votre compte.

Installer WordPress sur votre blog

Une fois que vous vous êtes connecté, SiteGround va vous demander si vous voulez configurer un nouveau site. Sélectionnez l'option « Start a new website ». Une liste d’applications s’affichera alors, et vous pourrez sélectionner WordPress. Vous devrez ensuite indiquer votre adresse email, ainsi que fournir un nom et un mot de passe pour créer un compte administrateur pour votre blog WordPress, avant de valider en cliquant sur le bouton vert « Confirm ».

Installer WordPress sur votre blog

Après cela, vous recevrez un autre email de confirmation de SiteGround, confirmant l’installation de WordPress sur votre blog. Si vous êtes arrivé là, vous pouvez passer à la suite (Première connexion à votre blog) .

Si SiteGround ne vous a pas demandé de configurer un nouveau site lors de la première connexion sur votre compte, ne vous inquiétez pas. On va voir tout de suite comment installer WordPress soi-même en quelques clics. C’est d’ailleurs la méthode à suivre pour pas mal d’autres hébergeurs.

Tout d’abord, il faut vous connecter sur votre hébergeur (SiteGround dans notre cas) avec les identifiants choisis lors de la création de votre compte. Rendez-vous à cette adresse https://ua.siteground.com/login.htm et identifiez-vous.

Cliquez sur « My Accounts » puis « Manage account ». Vous devriez arriver sur un écran comme celui-ci.

Installer WordPress sur votre blog

Cliquez sur « Go to cPanel »

Une fois dans le cPanel, repérez le bloc « Autoinstallers » et cliquez sur « WordPress ». Cela démarrera l’assistant qui vous permettra d’installer WordPress très facilement, en quelques clics.

Installer WordPress sur votre blog

Si vous avez le moindre souci pour installer WordPress sur votre blog (ce qui ne devrait pas être le cas), n’hésitez pas à contacter le support de SiteGround. Ils se feront une joie de l’installer pour vous, et ce très rapidement !

Première connexion à votre blog

Ca y est, WordPress est installé sur votre blog !

Maintenant, on va s’y connecter pour la première fois.

Regardez dans votre boîte de réception et cherchez un email envoyé par SiteGround qui s’appelle “Hosting account setup confirmation”. Vous y trouverez dedans le nom d’utilisateur ainsi que l’adresse pour vous connecter à votre interface administrateur.

Par défaut, l’adresse de connexion à votre interface administrateur se présente sous la forme suivante (votrenomdedomaine.fr est à remplacer par le nom de domaine que vous avez choisi) :

http://votrenomdedomaine.fr/wp-login.php

Vous pouvez aussi y accéder via l’adresse http://votrenomdedomaine.fr/wp-admin , qui est encore plus simple à retenir !

Rendez-vous sur cette adresse, et identifiez-vous.

Et voilà ! Votre blog est opérationnel et vous y voilà connecté pour la première fois.

Félicitations !

Je vous avais dit que ce n’était pas très compliqué, n’est-ce pas ? 😉

Etape 3 : Configurer et paramétrer votre blog

Je vais maintenant vous expliquer quelques notions de base de WordPress pour vous aider dans vos premiers pas.

Nous allons voir :

  • Votre interface d’administration
  • Comment changer l’apparence de votre blog grâce à l’utilisation de thèmes
  • Comment installer de nouvelles fonctionnalités via des plugins / extensions
  • Comment rendre votre blog mieux optimisé pour les moteurs de recherche et vos visiteurs

Rappel : Vous pouvez accéder à tout moment à votre interface administrateur WordPress en vous rendant à l’adresse suivante :

http://votrenomdedomaine.fr/wp-admin (votrenomdedomaine.fr est à remplacer par le nom de domaine que vous avez choisi)

L'interface d’administration de votre blog

Lorsque vous vous connectez sur l’interface d’administration de votre blog, vous vous retrouverez sur un écran qui ressemble à ça (issu de l’un de mes sites) :

L'interface d’administration de votre blog

Vous remarquerez d’ailleurs que votre interface est plus épurée que la mienne et que vous n’avez pas tous les éléments comme sur l’écran ci-dessous. C’est tout à fait normal. Ceux-ci sont ajoutés au fur et à mesure après l’installation de plugins ou thèmes (on va y revenir).

Remarque : Si l’interface d’administration de votre site est en anglais et que vous voulez l’avoir en français, cliquez sur « Réglages » (« Settings »), puis « Général », et sélectionnez « Français » dans « Langue du site » (« Site language »).

Maintenant, parcourons en revue les principaux éléments de l’interface, et du menu se situant à gauche, que tout nouvel utilisateur de WordPress doit connaître :

1) Le tableau de bord vous présente différentes informations sur votre activité, dont le nombre d’articles, pages et commentaires que vous avez. Vous pouvez également commencer à rédiger un article (« brouillon rapide »), nous allons voir cependant dans un instant une meilleure manière de faire. Vous trouverez aussi un flux avec des nouvelles autour de WordPress (« Nouvelles de WordPress »). Votre tableau de bord pourra être enrichi au fur et à mesure par des informations provenant d’autres plugins, par exemple l’affichage des statistiques de visite de votre blog.

2) Articles : Cette partie vous permet de créer un nouvel article sur votre blog, ou bien d’accéder aux articles existants afin de les modifier. Vous pouvez également y gérer les catégories et étiquettes (« tags » en anglais). Les catégories vous permettent d’organiser vos articles selon des thématiques principales. Par exemple pour un blog lié au sport, nous retrouverions typiquement les catégories « Entrainement », « Nutrition », « Actualités » etc. Quant aux étiquettes, elles permettent d’ajouter des mots-clés à vos articles, pour classifier plus précisément les sujets abordés. D’une manière générale, l’utilisation des catégories est quasiment nécessaire, tandis que l’utilisation des étiquettes est plus facultative.

3) Médias : Cet onglet vous permet d’accéder à votre bibliothèque de médias et d’y ajouter des éléments. Ainsi, cette bibliothèque de médias comprend tous les éléments médias (images, vidéos, fichiers audio, fichiers pdf etc.) que vous aurez ajoutés au fur et à mesure sur votre site.

4) Pages : Cette partie vous permet de créer une nouvelle page, ainsi que de modifier les pages existantes sur votre blog. Une page dans WordPress est typiquement du contenu statique (qui va peu évoluer avec le temps) et diffère d’un article. Les exemples typiques de pages que l’on retrouve sur un blog sont les pages « me contacter », « à propos », « mes services » etc.

5) Commentaires : Cet onglet vous permet d’administrer les commentaires. Vous y retrouverez les commentaires en attente de validation, les commentaires validés, les commentaires jugés indésirables etc. Si vous souhaitez supprimer un commentaire, c’est ici que ça se passe également.

6) Apparence : C’est ici que vous pouvez modifier l’apparence de votre blog, en installant de nouveaux thèmes et en configurant ceux-ci. On va en parler plus en détail par la suite. C’est ici également que vous pouvez modifier vos menus, ainsi que vos widgets (les éléments qui s’affichent dans la barre latérale de votre blog).

7) Extensions : Pour installer un nouveau plugin (extension), c’est ici que ça se passe ! L’installation de plugins vous permet d’ajouter facilement de nouvelles fonctionnalités à votre site. Je vais également y revenir par la suite.

8) Réglages : Cet onglet vous permet de modifier différents réglages de votre blog, notamment son titre et slogan, mais également de modifier l’adresse email de l’administrateur, ainsi que d’autres réglages importants pour votre site.

Comment changer l’apparence de votre blog

WordPress utilise ce qu’on appelle des thèmes afin de déterminer le design et l’apparence d’un site. Pour changer l’apparence de votre blog, le plus simple c’est de changer de thème.

Il existe des milliers de thèmes WordPress. Certains thèmes sont gratuits, et d’autres sont payants.

D’une manière générale, les thèmes payants (aussi appelés thèmes premium) sont plus complets, donnent un rendu plus pro, plus sérieux, offrent plus de fonctionnalités, sont plus régulièrement mis à jour (important pour la sécurité de votre site), et offrent un support technique, ce qui est très pratique en cas de souci.

A noter que la plupart des thèmes gratuits fonctionnent sur un modèle freemium, c’est à dire que le thème de base est gratuit, mais que vous devez payer pour des fonctionnalités plus avancées, ou pour le support en cas de pépin.

A vrai dire, c’est assez compréhensible. Le développement et la maintenance d’un thème WordPress représente beaucoup de temps et de travail, sans parler du support technique. Ainsi, il est bien normal que ces développeurs souhaitent être rétribués pour tout le travail effectué.

Si vous voulez vous lancer sérieusement avec votre nouveau blog, je vous conseille d’opter dès le début pour un thème payant. Cela coûte seulement quelques dizaines d’euros et c’est un très bon investissement pour votre blog.

Je recommande particulièrement les thèmes proposés par Elegant Themes et MyThemeShop. Vous pouvez trouver également de très bons thèmes WordPress premium sur ThemeForest (lisez avant cela cet article pour vous y retrouver dans la jungle de ThemeForest).

Comment installer un thème WordPress gratuit

Installer un thème WordPress gratuit est très simple.

Rendez-vous dans votre interface WordPress, et cliquez sur « Apparence » dans le menu de gauche, puis sur « Thèmes ». Ensuite, cliquez sur « Ajouter » en haut de votre écran.

Comment installer un thème WordPress gratuit

Vous arriverez sur un écran vous présentant différents thèmes WordPress gratuits disponibles.

Via les ongles, et en utilisant les filtres, vous pouvez parcourir les différents thèmes disponibles (il y en a plusieurs centaines).

Comment installer un thème WordPress gratuit

La fonctionnalité de filtre est très utile, elle vous permet de filtrer les thèmes par arrangement (disposition/design du thème), par thème (Blog, E-commerce, Photographie, Vacances, etc.) et par fonctionnalités avancées, par exemple la capacité du thème à être « responsive » (c’est à dire optimisé pour l’affichage sur différents tailles d’écran, dont les portables). C’est d’ailleurs un must de nos jours, ne choisissez pas un thème qui n'est pas responsive !

Lorsqu’un thème vous intéresse, cliquez dessus. Vous aurez alors la possibilité de générer un aperçu du thème, pour le voir en action. S’il vous plait et que vous voulez l’utiliser sur votre blog, cliquez sur Installer.

Comment installer un thème WordPress gratuit

Une fois que le thème est installé sur votre blog, vous aurez la possibilité d’effectuer une prévisualisation en direct. Cela veut dire que le thème sera appliqué sur votre blog pour un aperçu, et vous le verrez en action avec le contenu de votre blog.

Pour utiliser le thème sur votre blog, il ne vous restera plus qu’à appuyer sur Activer.

Comment installer un thème WordPress gratuit

Comment installer un thème WordPress payant (premium)

Pour installer un thème premium que vous aurez préalablement acheté chez Elegant Themes, MyThemeShop, ThemeForest etc., la marche à suivre est légèrement différente.

Tout d’abord, assurez-vous de bien disposer des fichiers du thème, que vous pourrez télécharger après votre achat. Il s’agit d’une archive au format .zip.

Ensuite, rendez-vous dans votre interface WordPress, et cliquez sur « Apparence » dans le menu de gauche, puis sur « Thèmes ». Ensuite, cliquez sur « Ajouter » en haut de votre écran.

Comment installer un thème WordPress gratuit

Ensuite, cliquez sur « Mettre un thème en ligne », puis cliquez sur « Choisir le fichier » pour sélectionner le fichier .zip du thème que vous avez acheté, et cliquez sur « Installer » pour l’envoyer sur votre blog et l’installer.

Comment installer un thème WordPress payant (premium)

Après cela, il ne vous restera plus qu’à l’activer en cliquant sur « Activer » pour que le thème soit actif sur votre blog.

Comment ajouter des fonctionnalités à votre blog via des plugins (extensions)

Comme je vous le disais auparavant, les plugins WordPress (officiellement appelés extensions en français, même si le terme anglais plugin est beaucoup plus utilisé) vous permettent d’ajouter facilement des nouvelles fonctionnalités à votre blog.

Cela peut s’agir d’ajouter des formulaires de contact, ou bien une barre de partage sur les réseaux sociaux, ou encore pour vous aider à optimiser le référencement de votre blog.

A vrai dire, il en existe plusieurs milliers.

La plupart d’entre eux sont gratuits, ou bien sont disponibles gratuitement dans une version limitée, et proposent une version premium plus complète. Pour vous aider à y voir plus clair dans les plugins WordPress gratuits, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon guide dédié sur les plugins WordPress.

La plupart des plugins que j’utilise sur mes sites et blogs sont gratuits. Cependant, il y a quelques plugins pour lesquels je trouve que cela vaut vraiment le coup d’investir quelques dizaines d’euros.

Voici mes préférés, que j’installe sur tous mes sites et blogs :

  • Thrive Leads : Plugin incontournable pour booster les conversions sur votre blog (par exemple pour l’inscription à votre newsletter, à vos webinaires etc.)
  • WP Tab Widget Pro : Widget (élément situé dans la barre latérale de votre blog) pour mettre en avant vos autres contenus (articles les plus populaires, les plus récents etc.)

Voyons maintenant comment installer un nouveau plugin.

Comment installer un plugin WordPress gratuit

Rendez-vous dans votre interface d’administration WordPress, et cliquez sur « Extensions », puis sur « Ajouter ». Vous arriverez sur un écran assez similaire à celui des thèmes, qui vous permettre de parcourir les différents plugins gratuits disponibles, faire une recherche par mot-clé, obtenir plus d’informations sur un plugin etc.

Comment installer un plugin WordPress gratuit

Lorsque vous avez trouvé le plugin dont vous avez besoin, cliquez sur « Installer ». Le plugin sera alors automatiquement téléchargé sur votre blog, et vous pourrez ensuite l’activer en cliquant sur « Activer ».

Comment installer un plugin WordPress gratuit

Attention : Avant d’installer le moindre plugin WordPress gratuit, il vous faut vous assurer de la qualité de celui-ci afin d’éviter beaucoup de problèmes, dont le piratage de votre site via l’installation d’un plugin ayant une faille de sécurité.

Pour éviter les soucis, prenez les précautions suivantes :

  • Lisez toujours les avis d’utilisateurs laissés sur les pages des plugins
  • Regardez la date de dernière mise à jour. Si celle-ci remonte à quelques mois ou années, méfiez-vous.
  • Faites une recherche Google avec le nom du thème pour voir les avis que vous pouvez trouver

Un autre conseil important que je dois vous donner, c’est de mettre à jour régulièrement vos thèmes et plugins. En effet, des mises à jour de ceux-ci sont publiées au fur et à mesure de l’ajout de nouvelles fonctionnalités, mais aussi de découverte de failles de sécurité. Ainsi, il est important de mettre à jour régulièrement les plugins et thèmes de votre blog WordPress afin d’éviter le moindre souci.

Ceci est facile à faire cependant, votre blog WordPress vous indiquera lorsque des mises à jour sont disponibles, et l’installation de celles-ci s’effectue en quelques clics.

Assurez-vous également de mettre en place des sauvegardes régulières pour votre blog. Pour cela, je vous conseille d’utiliser le plugin gratuit Updraft Plus.

Finalement, je vous conseille l’installation du plugin de sécurité Wordfence Security. C’est un plugin de sécurité très complet qui vous mettra à l’abri de beaucoup de menaces.

J’espère que vous n’avez pas pris peur ! 😉

En fait, vous n'avez pas de raisons d'avoir peur. Si vous faites attention à ces choses-là en particulier, vous vous éviterez beaucoup de déconvenues avec votre blog et vous pouvez être beaucoup plus serein quant à la sécurité de celui-ci !

Comment installer un plugin WordPress premium (payant)

Pour installer un plugin WordPress premium, la marche à suivre est assez semblable à l’installation d’un thème payant que nous avons vu auparavant.

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir bien récupéré les fichiers du plugin premium que vous venez d’acheter. Cela se présente sous la forme d’une archive au format .zip.

Ensuite, rendez-vous dans l’interface d’administration de votre blog, puis cliquez sur « Extensions » puis sur « Ajouter », puis sur « Mettre une extension en ligne ». Il vous restera ensuite à sélectionner le fichier .zip du plugin, puis à l’installer sur votre blog, avant de l’activer.

Comment installer un plugin WordPress premium (payant)

Ca y est, votre plugin premium est installé et actif sur votre blog !

Comment rendre votre blog mieux optimisé pour les moteurs de recherche et vos visiteurs

Par défaut, vos URLs (les adresses web des pages et articles de votre blog) s’affichent sous une forme assez horrible (du genre http://www.votrenomdedomaine.fr/?p=123), qui n’est ni compréhensible pour vos visiteurs, ni optimisée pour le référencement de votre blog par les moteurs de recherche.

Pour y remédier, je vous conseille d’effectuer la modification suivante.

Rendez-vous dans votre interface WordPress, puis cliquez sur « Réglages » dans le menu de gauche, puis sur « Permaliens ». Sélectionnez ensuite « Nom de l’article », avant de valider vos modifications en cliquant sur « Enregistrer les modifications ».

Comment rendre votre blog mieux optimisé pour les moteurs de recherche et vos visiteurs

Désormais, le nom de l’article ou de la page sera utilisé pour les liens de votre blog, ce qui sera beaucoup plus compréhensible pour vos visiteurs et avantageux pour le référencement de votre blog !

Etape 4 : Ecrire et publier des articles avec WordPress

Dans cette dernière partie, je vais vous montrer comment vous pouvez écrire votre premier article. On va également voir comment ajouter des images, comment ajouter des liens et comment faire la mise en forme de vos textes.

Pour rappel, dans WordPress, une page est généralement utilisée pour du contenu statique (qui va peu évoluer avec le temps) et diffère d’un article. Les exemples typiques de pages que l’on retrouve sur un blog sont les pages « me contacter », « à propos », « mes services » etc.

Comment écrire un nouvel article dans WordPress

Pour ajouter un nouvel article, rendez-vous tout d’abord dans votre interface administrateur, puis cliquez sur « Articles » puis « Ajouter » dans le menu de gauche.

Vous arriverez sur une page vous permettant d’écrire votre nouvel article.

Vous pouvez ajouter le titre de votre article dans le champ du haut, et le texte de votre article est à écrire dans le grand rectangle blanc du dessous.

Comment écrire un nouvel article dans WordPress

Lorsque vous écrivez un article, vous pouvez sauvegarder votre brouillon en cliquant sur le bouton prévu à cet effet dans la boîte en haut à droite. Vous pouvez aussi générer un aperçu de votre article en cliquant sur « Aperçu ».

Lorsque vous avez terminé d’écrire votre article et que vous voulez l’ajouter sur votre blog, il vous suffira de cliquer sur le bouton « Publier ». Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de planifier la publication de votre article à une date ultérieure.

Comment écrire un nouvel article dans WordPress

Une fois que votre article est sauvegardé (ou publié), vous pouvez le retrouver, ainsi que tous les autres articles que vous avez sur votre blog, en cliquant sur « Tous les articles » dans le menu de gauche (juste en dessous de « Articles »).

Pour rendre vos articles plus attrayants, plusieurs possibilités vous sont offertes.

Parcourons-les les unes après les autres.

Ajouter des images

Pour ajouter une image à votre article, cliquez sur le bouton « Ajouter un média ».

Ajouter des images

Conseil : Avant de cliquer sur « Ajouter un média », assurez-vous de mettre le curseur de votre souris au bon endroit dans le texte (là où vous souhaitez ajouter l’image). Sinon, vous aurez la possibilité de la déplacer.

Cliquez sur « Envoyer des fichiers » puis sur « Choisir des fichiers ». Sélectionnez ensuite l’image sur votre disque dur, et validez pour la télécharger sur votre blog. L’image sera ajoutée à votre bibliothèque de médias.

Ajouter des images

Lorsque l’image est téléchargée sur votre blog, assurez de bien sélectionner l’image, et cliquez sur « Insérer dans l’article » pour l’ajouter dans l’article que vous êtres en train d’écrire.

Ajouter des images

Ajouter des liens

Pour ajouter un lien vers un autre site (ou bien une autre page de votre blog), sélectionnez la partie du texte où vous souhaitez faire apparaître le lien, puis cliquez sur l’icône représentant un maillon de chaîne dans la barre d’outils.

Ajouter des liens

Vous pourrez alors directement rentrer l’URL du lien, ou bien taper un mot-clé pour faire une recherche parmi vos articles et pages déjà existants (pour faire un lien interne).

Ajouter des liens

Si vous souhaitez que le lien s’ouvre dans un nouvel onglet (c’est l’option généralement choisie pour des liens au sein d’un article), il vous faut d’abord cliquer sur la petite icône ressemblant à une roue dentée pour accéder aux options du lien. Vous pourrez alors cocher « Ouvrir le lien dans un nouvel onglet », puis cliquez sur « Ajouter un lien » pour finaliser l’ajout du lien.

Ajouter des liens

Au fait, lorsque vous ajoutez un lien, assurez-vous de bien inclure « http:// » ou « https:// » au début du lien, sinon votre lien ne fonctionnera pas.

Comment mettre en forme vos textes

WordPress met à votre disposition plusieurs outils afin de mettre en forme vos textes. Si vous avez l’habitude d’utiliser un éditeur de texte comme Microsoft Word ou Google Docs, vous ne serez pas dépaysé.

Tout d’abord, cliquez sur l’icône ci-dessous pour afficher toutes les options de la barre d’outils.

Comment mettre en forme vos textes

Ensuite, vous verrez que vous pouvez mettre votre texte en gras, en italique, le barrer. Vous pouvez ajouter des listes à puces, des listes numérotées. Vous pouvez aligner votre texte à gauche, le centrer, l’aligner à droite. Vous pouvez changer la couleur de votre texte, le souligner etc.

Bref, vous avez une multitude de possibilités et je vous invite à toutes les essayer !

Un mot tout de même sur les titres. Le texte par défaut de votre article sera de type paragraphe. Cependant, pour mieux structurer votre article, vous aurez probablement envie d’ajouter des titres et sous-titres aux différentes parties de votre article. Ceci est faisable en sélectionnant le texte à transformer en titre, puis en cliquant sur « Titre 2 » ou « Titre 3 » etc.

Pour optimiser votre référencement, je vous recommande d’utiliser « Titre 1 » uniquement pour le titre de l’article. Ensuite, utilisez Titre 2 pour les sous-titres de votre article (les titres des grandes parties de votre article). Si vous souhaitez encore diviser les différentes parties de votre article, alors vous pouvez utiliser « Titre 3 » et ainsi de suite, comme vous pouvez le voir dans l’exemple ci-dessous.

Comment mettre en forme vos textes

Etape 5 : De créer un blog... à réussir votre blog !

Ouf, on approche (enfin) de la fin de ce guide !

Maintenant que votre blog est en place et que vous avez fait vos premiers pas avec celui-ci, je souhaite vous donner quelques pistes pour la suite.

Vous retrouverez ci-dessous une sélection d’articles qui vous permettront d’aller plus loin et de faire de votre blog un vrai succès !

Tout d’abord, je vous conseille de lire avec attention cet article qui raconte en détail le démarrage d’un nouveau site et vous donnera beaucoup d’informations utiles pour votre nouveau blog :

[Défi 150K] Update #1 : 3 mois, 4 382 visiteurs et 76,46 dollars plus loin…

Ensuite, jetez un coup d’œil à ces différents articles que j'ai regroupés par thématiques. Commencez par les sujets qui vous intéressent le plus, et n’hésitez pas à revenir régulièrement sur cette page afin de lire les autres articles également.

Mieux publier et écrire sur votre blog

Les 10 ingrédients d’un bon article de blog

Comment fidéliser intelligemment vos visiteurs grâce à votre contenu

Trouvez des images gratuites et libres de droits pour votre site ou blog

6 outils bluffants pour créer vos visuels et images en ligne

Augmenter le trafic vers votre blog et faire la promotion de vos articles

6 techniques concrètes pour promouvoir vos articles

11 tactiques éprouvées pour augmenter le trafic vers votre blog

9 tactiques pour augmenter le nombre de partages de vos articles

7 manières originales de promouvoir vos articles de blog

Améliorer votre blog

7 manières d’améliorer la visibilité de votre contenu

9 astuces pour augmenter le temps passé par vos visiteurs sur votre site

10 façons d’améliorer son site Internet dès aujourd’hui

Avoir plus d’idées pour vos prochains articles

Comment trouver des idées d’articles pour votre blog

Comment planifier le contenu à créer pour votre blog

Minute Espionnage : Comment décortiquer le blog de vos concurrents

Améliorer le référencement et le SEO de votre blog

Référencement blog : 11 astuces pour améliorer le SEO de votre blog

Référencement WordPress : la checklist pour améliorer le SEO de votre site

Référencement naturel : définition et principes clés pour être trouvé sur Internet !

Analyse SEO : comment analyser votre référencement (pour mieux l’améliorer)

Optimisation SEO : 11 erreurs à absolument éviter !

Lancer (et réussir) une newsletter pour votre blog

Créer une newsletter parfaite en 13 étapes

Comment écrire une newsletter ou l’art du storytelling et du copywriting

Comment booster le nombre d’abonnés à votre newsletter

Exemple de newsletter : 11 exemples d’emailing bien réussis !

Réussir sur les réseaux sociaux

9 techniques concrètes pour augmenter votre nombre de fans Facebook

9 techniques concrètes pour augmenter votre nombre de fans Google+

14 techniques concrètes pour augmenter votre nombre d’abonnés Twitter

Mesurer et analyser les résultats de votre blog

Google Analytics & WordPress : tirez le maximum de cet outil puissant

Google Search Console : Le guide pour améliorer votre présence en ligne avec cet outil puissant

8 indicateurs clés que vous devriez suivre sur votre blog

Trafic site Internet : comment analyser son trafic pour mieux l’augmenter

Approfondir vos connaissances de WordPress

Plugin WordPress : Le guide des meilleurs plugins WordPress gratuits

Thèmes WordPress : comment trouver et choisir votre thème WordPress

ThemeForest : Comment y trouver les meilleurs plugins et thèmes WordPress (et ne pas se faire avoir)

E-commerce WordPress : comment vendre vos produits et services en ligne

Exemple site WordPress : 11 exemples de sites WordPress bien réussis !

Sécuriser WordPress : comment renforcer la sécurité de votre site WordPress

Maintenance WordPress : LE guide pour maintenir votre site WordPress comme un pro !

Comment créer un blog WordPress facilement : Conclusion

Voilà voilà, nous arrivons à la fin de ce guide sur comment créer un blog WordPress.

J’espère qu'il vous aura bien aidé dans la création de votre nouveau blog WordPress, et dans vos premiers pas de blogueur !

Si vous vous sentez un peu dépassé pour le moment, c'est tout à fait normal. C'est un sentiment que l'on ressent souvent lorsqu'on se lance dans quelque chose de complètement nouveau. Restez zen, familiarisez-vous au fur et à mesure avec les différents aspects liés à votre nouveau blog, informez-vous régulièrement, et vous serez rapidement bluffé par les progrès que vous allez réaliser !

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Puis si le guide vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux, et à laisser un commentaire également. Cela fait toujours plaisir ! 😉

A votre succès !

Pin It on Pinterest

Share This